C'est du jamais-vu : jeudi, les Pays-Bas ont enregistré 16.364 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, battant le précédent record de 12.997 cas, établi en décembre 2020. Pour faire face àa la dégradation de la situation, le Premier ministre Mark Rutte a annoncé, vendredi 12 novembre, la réintroduction d'une série de restrictions sanitaires, qui touchent notamment le secteur de la restauration. Le gouvernement parle de "confinement partiel". 

Les bars, les restaurants et les magasins essentiels tels que les supermarchés devront fermer à 20H00, et les magasins non essentiels à 18H00. Les citoyens néerlandais sont appelés à ne pas accueillir plus de quatre personnes chez eux et à faire du télétravail, "sauf si cela n'est vraiment pas possible", a indiqué le chef du gouvernement.

Accès restreint aux seuls vaccinés

Les manifestations publiques sont supprimées et les matchs de football seront joués à huis clos, y compris le match de qualification pour la Coupe du monde qui opposera les Pays-Bas et la Norvège la semaine prochaine. Les écoles restent toutefois ouvertes et les sorties hors du domicile autorisées. 

Le gouvernement s'apprête également à restreindre l'accès aux lieux de restauration et de loisirs après la période de trois semaines aux seules personnes vaccinées ou guéries du Covid, et plus à celles personnes présentant un test négatif.

Des heurts à La Haye 

Ces mesures sont un "grand coup de quelques semaines, car le virus est partout, dans tout le pays, dans tous les secteurs et à tous les âges", a souligné Mark Rutte lors d'une conférence de presse à La Haye. Elles entreront en application samedi soir et courront sur au moins trois semaines.

Vendredi soir, des heurts ont opposé environ 200 manifestants à la police anti-émeute et à des policiers à cheval, devant le ministère de la Justice et de la Sécurité, où Mark Rutte s'exprimait. Les protestataires ont jeté des pierres et tiré des feux d'artifice en direction de la police, qui a utilisé un canon à eau pour les disperser. Des milliers de personnes avaient déjà manifesté à La Haye dimanche, après l'annonce de la réintroduction des masques dans certains lieux publics. 

82% de la population vaccinée

Le pays de 17 millions d'habitants a enregistré 2,2 millions de cas et 18.612 décès depuis le début de la pandémie. Les hôpitaux ont prévenu qu'ils ne seront pas en mesure de passer l'hiver dans les conditions actuelles. "Heureusement, la grande majorité (de la population) est vaccinée, sinon la misère dans les hôpitaux serait incalculable en ce moment", selon Mark Rutte. 

Le pic de Covid-19 survient malgré le fait que 82% des Néerlandais âgés de plus de 12 ans ont été entièrement vaccinés. Les personnes non vaccinées sont à l'origine de la plupart des cas en soins intensifs (69%) et des admissions à l'hôpital (55%), mais la baisse de l'efficacité des vaccins, en particulier chez les personnes âgées, est également mise en cause. La campagne de rappel de vaccin débutera en décembre.