Une proportion de 92 % des salariés juge l'enjeu du bien-être au travail important, selon l'étude « Entreprise et Santé », coréalisée par l'institut Viavoice et la mutuelle de santé Harmonie Mutuelle. A la loupe, quatre niveaux d'actions pour les entreprises.

. Inciter la communication à tous les niveaux

D'après l'Observatoire, la moitié (51 %) des salariés ne se sentent pas écoutés par leur hiérarchie. Des solutions digitales émergent et proposent des indicateurs de satisfaction au travail qui mesurent les niveaux de stress, du ressenti et de l'engagement des collaborateurs.

#Supermood Renforcer l'engagement

A l'aide de sondages réguliers et anonymes, la plate-forme donne directement la parole aux salariés. Un rapport d'analyse est ensuite mis à disposition de la direction et du service RH, complété par des conseils personnalisés dans l'optique d'améliorer l'engagement des salariés. Decathlon, Engie et la SNCF ont adopté cette offre.

#ZestMeUp L'écoute et l'échange

Allier collaboration et performance est l'objectif de cette plate-forme. Adopté par AXA, EDF, Easyrecrue et d'autres, cet outil permet aux collaborateurs de renseigner quotidiennement leur humeur, de réaliser des sondages et de partager des idées, etc. La parole ainsi libérée permet d'identifier leurs attentes afin de replacer l'humain au coeur de l'organisation.

. Favoriser la cohésion

Le digital permet l'accès à un nombre considérable de données exploitées par certaines plates-formes pour créer des communautés d'intérêt.

#Mon Chaperon Le copiétonnage contre l'isolement

En réponse à la loi de transition énergétique, qui prévoit que les entreprises de plus de 100 salariés doivent élaborer un plan de mobilité, cette plate-forme encourage la pratique du vélo, la marche et les transports collectifs. Elle crée aussi du lien et des interactions à partir d'un copiétonnage d'entreprise. Un groupement de 250 entreprises à Marseille, ainsi que la MGEN, expérimentent ce service déployé fin 2018.

#Workwell Tout en une appli

D'abord conçue comme un service permettant de connecter les salariés d'une même entreprise entre eux à l'heure du repas, l'application permet aujourd'hui aux collaborateurs de participer à un cours de sport, réserver une salle de réunion, regarder le menu de la cantine, etc. Elle donne également accès à des services externes, comme la livraison de repas, l'accès à un pressing, l'organisation d'un covoiturage entre collègues, etc. American Express, Saint-Gobain, la RATP et d'autres font appel à Workwell pour faciliter les échanges au sein de la société tout en rendant les employés plus heureux.

. Encourager la pratique d'une activité physique

Pour les neurosciences, la pratique du sport est source de cohésion et d'hormones positives. Deux plates-formes numériques à la loupe.

#MySquadRunner Le sport en interne

L'application propose de réaliser des défis sportifs en équipe - course à pied, marche, vélo, etc. - tout en créant du lien social entre collègues. Decathlon Pro, L'Oréal et Safran ont adopté cet outil numérique.

#TrainMe Des coachs sportifs

Diminuer l'absentéisme en créant de la cohésion, c'est le pari sportif de TrainMe, dont l'offre digitale permet de s'inscrire à différents sports. La présence d'un coach sportif en entreprise anticipe les éventuelles tensions en renforçant les liens entre les collaborateurs. Allianz, Chloé, Go Sport et d'autres ont testé la plate-forme.

. Améliorer les conditions de travail

Sensibiliser, former, réduire le stress... Quatre applis entendent agir à la fois sur le bien-être et la performance.

#Calldoor L'application de la déconnexion

L'application mobile B to B encadre le droit à la déconnexion des salariés de ses clients. En dehors des heures de travail, l'application restreint certaines fonctionnalités du smartphone professionnel (appels, SMS, mails, etc.) pour un meilleur équilibre entre vies professionnelle et personnelle.

#Smart Coaching La formation en continu

Un coach virtuel offre quinze minutes par jour de formation continue sur la gestion du stress, l'amélioration du management, la prise de parole en public ou encore la prévention des risques de mal de dos dû à de mauvaises postures. Castorama, Klépierre et Sodexo ont adopté cette offre.