Éviter le gâchis de talents et puiser dans le vivier d'emplois que représente l'entrepreneuriat : récemment lancé par l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) et soutenu par la région Île-de-France, un nouveau dispositif d'accompagnement a pour ambition d'accorder, d'ici 2021, plus de 10 000 prêts à des porteurs de projets n'ayant pas accès aux systèmes de financement classiques.

Renforcer les effectifs et ouvrir de nouveaux points d'accueil

En pratique, ce nouveau programme ciblera en priorité les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville au sein de l'Île-de-France, et notamment les populations fragilisées telles que les demandeurs d'emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux, tout en portant une attention particulière à l'entrepreneuriat féminin. L'objectif ? Doubler le nombre d'entreprises financées dans la région et améliorer le suivi des porteurs de projets, y compris en renforçant les effectifs de l'Adie.

En plus de recruter 35 conseillers supplémentaires, le réseau associatif prévoit ainsi d'étoffer le maillage de sa présence sur le territoire à travers l'ouverture de nouveaux points d'accueil dans plusieurs villes franciliennes ainsi que dans le 13e arrondissement de Paris. De quoi offrir aux (futurs) entrepreneurs une meilleure prise en charge, et ce à proximité de leur lieu de résidence !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.adie.org