En France, 1 jeune sur 5 est au chômage pendant une à quatre années après sa sortie de formation initiale. Et les chiffres sont encore plus marqués lorsqu'il s'agit de jeunes peu diplômés ou diplômés du secondaire (respectivement 55 % et 79 % à être actifs) en comparaison avec les diplômés du supérieur (92 %). Pour changer cette situation, le Gouvernement a retenu BGE, dans le cadre d'un appel à projets France Relance, pour son parcours « Créer sa réussite ». Ce programme prévoit un accompagnement sur-mesure afin de faire de l'entrepreneuriat une alternative crédible au salariat.

3 000 € pour les moins de 30 ans qui créent leur entreprise

Le dispositif démarre par un entretien personnel de « positionnement » qui détermine la suite du parcours. Ensuite, en fonction du projet, le bénéficiaire alternera ateliers collectifs et accompagnement individuel, sur des thématiques telles que la viabilité économique, la stratégie commerciale ou encore la maîtrise des outils numériques dans le cadre d'un projet entrepreneurial. Les jeunes de moins de 30 ans pourront, en outre, obtenir une prime de 3 000 € pour les aider à lancer leur business.

Pour en savoir plus : www.bge.asso.fr