Interdiction des sacs plastiques : comment s’adapter quand on est commerçant ?

L’interdiction des sacs plastiques à usage unique s’impose comme une solution pour protéger l’environnement. Une mesure nécessaire, mais contraignante pour les commerçants.

Le décret mettant fin à la vente de vaisselle jetable en plastique (gobelets, verres, assiettes…) est entré en vigueur le 1er janvier 2020 et fait suite à l’interdiction des sacs plastiques à usage unique. Des mesures dans l’air du temps, qui imposent aux commerçants de repenser leurs systèmes d’emballages.

Que dit la loi sur l’interdiction du sac plastique ?

L’interdiction progressive des plastiques dans le commerce s’inscrit dans la logique de la loi d’août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. C’est dans ce cadre qu’a été promulguée l’interdiction de distribuer ou de vendre en caisse des sacs plastiques à usage unique, c’est-à-dire d’une épaisseur de moins de 50 micromètres en 2016.
En 2017, cette interdiction a été étendue aux sacs plastiques distribués hors caisse, comme pour la pesée des fruits et légumes ou les rayons boucherie ou poissonnerie.

Faire de l’interdiction des sacs plastiques à usage unique un atout

Si le plastique à usage unique a longtemps été une méthode d’emballage peu coûteuse, son interdiction devient aujourd’hui nécessaire, quand on sait que les sacs plastiques sont parmi les déchets les plus couramment trouvés dans les océans et qu’ils mettent environ 400 ans à se désintégrer.

Une interdiction qui induit des nouvelles dépenses pour les commerçants, mais aussi l’opportunité de rentrer dans une démarche active de prise en compte des problématiques environnementales, qui s’inscrit dans les nouvelles tendances de consommation. Une belle manière de générer des effets positifs, à la fois pour l’environnement et pour votre image.

Quelques solutions à mettre en place

  • Les sacs plastiques réutilisables, en vente ou en libre-service, pour les achats ne nécessitant pas de conditionnement particulier. Encouragez vos clients à les réutiliser ! Vous pouvez aussi installer un système de consigne pour les inciter à revenir sur votre point de vente.
  • Les sacs compostables en papier ou en plastique biosourcé, particulièrement utiles pour les produits alimentaires nécessitant un emballage solide comme la viande ou le poisson.
  • Les sacs en tissu : n’hésitez pas à monter en gamme et à proposer un sac en toile floqué à votre nom. Ils seront réutilisés par vos clients, surtout si vos sacs sont esthétiques. Un véritable objet de publicité pour votre boutique. Bon à savoir : le filet à provisions revient à la mode, n’hésitez pas à le promouvoir !
  • Favoriser le 0 déchet dans le domaine de l’alimentaire : la vente en vrac a le vent en poupe et vous permet de réaliser des économies sur les emballages.