Démocratiser l'entrepreneuriat et donner à tous les porteurs de projet, quel que soit leur profil, la possibilité de réussir : créé en 1979, le réseau associatif national d'aide à la création d'entreprise BGE a récemment fêté ses 40 ans. L'occasion, également, de dresser le bilan de son action menée au cours de l'année 2018 auprès des entrepreneurs, déjà installés ou en devenir.

Lutter contre les déterminismes sociaux

En effet, fort de ses 550 implantations réparties sur l'ensemble du territoire français, BGE a pu accueillir et orienter pas moins de 90 500 personnes en 2018, dont 49 000 ont eu l'occasion de suivre l'un des parcours d'accompagnement proposés par le réseau (+ 7 % par rapport à 2017). 15 500 nouvelles entreprises ont ainsi vu le jour au cours de l'année et 25 000 nouveaux emplois ont été créés, le montant global des financements mobilisés en 2018 s'élevant à 355 M€.

Des résultats d'autant plus encourageants que le taux de pérennité à 3 ans des jeunes entreprises épaulées par BGE atteint 80 %, et ce quel que soit le profil de l'entrepreneur conseillé par l'organisme. Des chiffres qui confortent le réseau associatif dans sa conviction que l'entrepreneuriat peut être un outil performant pour lutter contre les déterminismes sociaux... à condition de donner aux porteurs de projets la possibilité d'acquérir et de maîtriser certaines compétences clés.

Pour en savoir plus et consulter le rapport d'activité 2018 du réseau BGE, rendez-vous sur : www.bge.asso.fr