Le locataire de la Maison Blanche est attendu dans la station des Alpes suisses les 21 et 22 janvier.

L'an dernier, il avait annulé son déplacement au dernier moment en raison du "shutdown" qui avait paralysé l'administration fédérale américaine.

En 2018, le milliardaire républicain s'était employé, lors d'un discours inhabituellement mesuré, à rassurer les partenaires diplomatiques et commerciaux des Etats-Unis. "L'Amérique d'abord n'est pas l'Amérique seule", avait-il martelé.

Parmi les membres de la délégation américaine qui se rendront cette année à Davos figurent la fille et conseillère du président, Ivanka Trump, ainsi que son gendre et conseiller, Jared Kushner.

Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, le ministre du Commerce Wilbur Ross, et le représentant au Commerce Robert Lighthizer feront également le déplacement.