Parmi les 2,8 millions de personnes ayant exercé une activité non salariée non agricole pendant l'année 2016, près d'un quart ont également occupé un emploi salarié au cours de la même période : c'est ce qui ressort d'une récente étude Insee Première dédiée à la pluriactivité en France.

Au total, l'institut estime le nombre de pluriactifs à 640 000 sur l'ensemble du territoire national. Un chiffre qui comprend non seulement les personnes ayant cumulé en même temps un emploi salarié et un emploi non salarié, mais aussi celles ayant alterné les deux activités au cours de l'année ainsi que les salariés ayant quitté leur emploi en 2016 pour créer une entreprise. En fin d'année, un tiers des pluriactifs n'exerçaient ainsi plus que leur activité non salariée.

À la fois micro-entrepreneurs et salariés

D'après les chiffres publiés par l'Insee, pas moins de 42 % des micro-entrepreneurs étaient, par ailleurs, pluriactifs. Un pourcentage important qui s'explique, selon l'Institut, notamment par les effets du régime de l'auto-entrepreneur, créé en 2009. Particulièrement adapté aux activités d'appoint, ce dernier aurait, en effet, favorisé le développement des cumuls d'activités salariée et non salariée.

Enfin, l'Insee constate que l'activité salariée des pluriactifs avait généré, en moyenne, des revenus plus importants que l'activité non salariée. Et une fois de plus, c'est du côté des micro-entrepreneurs que les écarts se sont révélés particulièrement conséquents : lorsqu'ils ont été pluriactifs, leur emploi salarié représentait ainsi, en moyenne, 81 % de leur revenu global.

Pour en savoir plus et consulter la publication Insee Première dans sa version intégrale, rendez-vous sur : www.insee.fr