Publications négatives mettant en cause la qualité de vos prestations ou votre personnalité, la toile est un lieu d'expression pour les détracteurs en tout genre, en passant du client mécontent à votre ennemi numéro 1... Ces commentaires ont un effet néfaste sur votre e-réputation et peuvent nuire au développement de votre activité ou encore à votre recherche d'emploi si vous êtes salarié. Comment gérer une mauvaise réputation sur Internet ?

Développer la veille numérique

La première étape lorsque l'on souhaite contrôler sa réputation sur le web, qu'elle soit bonne ou mauvaise, est de veiller régulièrement aux contenus qui peuvent être publiés.
Pour ce faire, les moteurs de recherche sont un bon moyen d'obtenir un récapitulatif des pages Internet sur lesquelles vos nom et prénom, ou celui de votre entreprise, sont référencés. " Googlelisez "-vous et consultez ainsi les résultats.

Hormis les commentaires négatifs qui peuvent apparaître sur votre personne, deux autres types d'informations peuvent survenir : celles concernant les homonymes éventuels d'une part, et celles à caractère personnel d'autre part.Ces dernières résultant bien souvent d'un mauvais paramétrage de vos données confidentielles sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, ce travail de veille passe également par la création d'alertes, comme avec l'application dédiée de Google par exemple, qui permettent d'être informé quasiment en temps réel dès citation de vos mots clés déterminés.

Supprimer les contenus négatifs

Cette étape de veille permet de mettre en place des actions correctives, c'est-à-dire de procéder au retrait des commentaires préjudiciables à votre e-réputation. Dans ce cadre, plusieurs démarches doivent être effectuées.

La première consiste à demander le retrait des publications concernées auprès des sites Internet sur lesquelles elles figurent. Un mail doit alors être adressé à l'administrateur ou au webmaster du site, dont les coordonnées apparaissent le plus souvent dans les mentions légales ou les conditions générales d'utilisation. Dans le cas des réseaux sociaux, les contenus abusifs en tout genre peuvent être signalés à l'aide d'un bouton spécifique.

Si cette démarche préalable est indispensable, elle peut ensuite être adjointe d'une demande auprès des moteurs de recherche, car si ces derniers sont juste des référenceurs, la mise à jour des pages indexées n'est pas automatique et ne s'effectue qu'environ toutes les trois semaines. Sans attendre ce délai, il est possible de les contacter pour qu'ils suppriment les contenus indésirables, notamment via le lien suivant pour Google.

Aussi, ces demandes peuvent être longues et fastidieuses voire n'aboutir à aucun résultat. Dans cette situation, la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) peut être sollicitée pour sortir de l'impasse, et ce via le lien suivant.

Adopter une véritable stratégie

Gérer une mauvaise réputation sur Internet résulte plus d'une réflexion de long terme, c'est-à-dire d'une véritable stratégie, plutôt que d'une action de " nettoyage de contenus " à un instant T.

Sur le web, autant être totalement invisible – ce qui paraît complètement impossible, ou se servir de l'outil pour construire sa réputation.

Pour ce faire, un plan d'actions doit là encore être élaboré et intégrer dans son cheminement les principaux thèmes suivants : sur quoi je souhaite communiquer (compétences, expériences, personnalité) ? Sur quels supports (réseaux sociaux, blogs, site personnel) ? Dans quel but (recruter des clients, trouver un emploi) ? Avec quel niveau d'interactivité ? Selon quelle fréquence ?

Différents contrôles doivent de plus être effectués régulièrement afin de mesurer sa e-réputation, en termes d'audience par exemple, et vous devez pouvoir adapter votre stratégie.

Les solutions clés en main de gestion d'e-réputation

Si soigner sa e-réputation semble réalisable par tout un chacun, elle peut vite devenir un casse-tête, notamment pour les personnes n'ayant pas forcément une maitrise aboutie du web. Si bien que de nombreuses entreprises se sont positionnées sur ce créneau et proposent de gérer la e-réputation de leurs clients, au travers de plusieurs niveaux de prestations : veille, nettoyage de contenus, développement d'e-réputation...