<p>Confinements, distanciation sociale, gestes barrières... La crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus a profondément modifié les habitudes de consommation. Pour maintenir le contact avec vos clients, la communication numérique est devenue incontournable. On vous donne quelques astuces pour que la vôtre soit la plus efficace possible.</p><p>Face à la crise du COVID-19, difficile pour les artisans, les commerçants ou encore les petites entreprises de poursuivre une activité normale. Crise sanitaire oblige, beaucoup d’entre eux ont vu leurs clients déserter leurs locaux.</p><p>D’où l’importance, plus que jamais, de continuer à garder le lien avec votre clientèle, la meilleure façon de conserver toute sa confiance lorsque des jours meilleurs reviendront.</p><h2>Adaptez votre communication à la situation</h2><p>Pour ce faire, prenez la parole via vos canaux digitaux (réseaux sociaux, site internet). L’idée, si vous n’êtes pas touchés par une obligation de fermeture administrative, c’est de rassurer votre clientèle et vos prospects en leur expliquant que oui, vous êtes toujours là. Et que si la situation actuelle complique grandement votre quotidien, cela ne vous empêche pas de poursuivre votre activité. A défaut, ils penseront que vous êtes fermés. Or, comme le dit l’adage, « loin des yeux, loin du cœur ». Autrement dit, ne pas donner signe de vie ouvrirait une autoroute à vos concurrents.</p><p>Dans vos différentes publications, détaillez-leur les mesures barrière que vous avez mises en place pour les protéger, ainsi que vous et votre personnel, et donnez-leur toutes les informations pratiques dont ils pourraient avoir besoin (horaires d’ouverture, maintien ou non des livraisons, etc.).</p><p>Si vous êtes touchés par une obligation de fermeture administrative, informez-en votre clientèle. Expliquez-lui pourquoi et, surtout, que cela ne vous empêchera pas de lui proposer des produits d’aussi bonne qualité ou des services toujours aussi pertinents une fois que vous rouvrirez.</p><h2>Faites de la publicité, mais pas n’importe où...</h2><p>Crise sanitaire oblige, le nombre de jours télétravaillés est passé en moyenne de 1,6 en 2019 à 3,6 en 2020 . Un changement d’habitude qui devrait perdurer cette année, le gouvernement continuant à encourager le télétravail, mais également au-delà : selon une récente étude , 76 % des Français souhaitent en effet qu’il se développe davantage.</p><p>Tout ça pour dire que les publicités diffusées sur vos réseaux sociaux seront sans doute plus vues que celles placardées en 4X3 sur les bords des routes ou distribuées à la sortie des transports en communs. Et s’il reste très difficile de chiffrer les retombées commerciales d’une campagne digitale, gardez bien ces chiffres en tête : aujourd’hui, en France, 37 millions de personnes utilisent Facebook, 21 millions Instagram et 12,8 millions twitter .</p><h2>Rassurez vos clients</h2><p>Vous êtes avocat, architecte, patron d’une PME ou d’une TPE ? Rassurez vos clients en leur expliquant les différents process que vous avez mis en place pour travailler à distance comme, par exemple, l’utilisation généralisée <a href="https://pro.orange.fr/actualites/teams-zoom-meet-skype-quel-outil-de-visioconference-choisir-pour-vos-reunions-a-distance-CNT000001zhLIF.html" target="_blank">d’outils de visioconférences</a> (Teams, Zoom, Meet ou Skype).</p><p>De cette manière, vous leur démontrerez que vous continuez à travailler, mais surtout qu’ils peuvent continuer à compter sur vous.</p>