La plainte au civil de Jingyao Liu a été déposée mardi auprès d'un tribunal de Minneapolis (Minnesota, nord). Elle vise l'homme d'affaires --Liu Qiangdong de son nom d'état-civil chinois-- et sa société.

Elle intervient quatre mois après l'annonce par le procureur du comté de Hennepin où se trouve Minneapolis qu'il ne serait pas poursuivi au pénal car l'affaire présentait "de profonds problèmes de preuves".

La jeune femme, qui avait 21 ans au moment des faits reprochés, affirme que Richard Liu l'a violée chez elle, après un dîner avec lui et d'autres personnes en août 2018.

Elle a ensuite communiqué par SMS avec une connaissance après l'agression présumée tandis que le quadragénaire marié se trouvait toujours dans son appartement, d'après la plainte, qui précise que la police est intervenue et qu'il a été arrêté sur place.

Jill Brisbois, avocate de Richard Liu, a maintenu mercredi dans un communiqué que son client était innocent et que les poursuites étaient "infondées". En décembre, elle avait affirmé au New York Times que la relation était "entièrement consentie".

Le magazine Forbes estime la fortune du patron de JD.com à 5,5 milliards de dollars, issue de sa participation de 15% dans cette société.