Cette paire avait été prêtée par le général Bertrand (1773-1844), compagnon de l'empereur sur l'île anglaise, au sculpteur Carlo Marochetti (1805-1867) alors que celui-ci travaillait sur une sculpture équestre de Bonaparte.

Le fils du sculpteur, le baron Marochetti, avait fait don de ces bottes au sénateur Paul Le Roux. Conservées dans la famille depuis, elle sont estimées entre 50.000 et 80.000 euros.

Dès le début de l'Empire, Napoléon commandait des paires au bottier Jacques à Montmartre. Il en faisait une grande consommation. Mesurant 1,69 m - une taille au-dessus de la moyenne de l'époque -, l'empereur chaussait l'équivalent de l'actuel 40.