La révolution numérique n'est plus seulement une affaire de geeks créant leur start-up dans une soupente. Cette dernière impacte maintenant toutes les entreprises, même les plus petites. La transition numérique, ce n'est pas seulement des applications pour jeunes branchés ou une affaire de mode, mais c'est aussi, et surtout, des outils qui facilitent au quotidien le travail de tous, y compris au sein d'une PME. Quelles sont les opportunités de la transition numérique pour une petite entreprise ?

France Num : le portail de la transformation numérique des entreprises

Afin d'aider les petites et moyennes entreprises à opérer leur transition vers l'ère numérique, le gouvernement a lancé cette plateforme le 15 octobre 2018. Cette initiative « est centrée sur une démarche d’intelligence collective, avec les entreprises et activateurs de la transformation numérique, au service de l’accélération des TPE/PME ». Plus concrètement, France Num propose des guides et des outils pour accompagner les sociétés dans leur transition.

Les possibilités ouvertes par la transformation numérique sont nombreuses, et dépendent bien évidemment de chaque business. Nous vous en citons quelques exemples représentatifs... :

1. Le stockage distant des fichiers

Le stockage de fichiers dans le Cloud, c'est-à-dire sur des serveurs informatiques distants accessibles où que vous soyez, permet de les consulter quel que soit l'endroit où vous vous situez : un plombier ou un électricien peut, avec une simple tablette connectée, visualiser le devis qui a été remis au client ou les plans qui y ont été annexés, ce qui est infiniment plus simple pour lui que de se déplacer avec un lourd dossier pas toujours à jour ou de téléphoner pour se faire expliquer, plus ou moins bien, le contenu des dossiers restés au siège de l'entreprise.

Ces solutions de stockage distantes permettent en outre de profiter par la même occasion de solutions de sauvegardes mutualisées, et d'être protégé contre une destruction accidentelle (catastrophe naturelle, vol d'un PC, etc.) de fichiers devenus indispensables au bon fonctionnement d'une entreprise. Le Cloud peut être utilisé par une PME pour stocker non seulement ses fichiers de travail, mais aussi ceux dont la conservation sur le long terme est impérative d'un point de vue légal (comptabilité) ou commercial (fichier clients). Le recours à un prestataire à la réputation établie étant la meilleure garantie de la confidentialité et de la sécurité de ces données cruciales.

2. La gestion de la relation client

La Gestion de la Relation Client, souvent baptisée Customer Relationship Management (CRM), est une version modernisée et informatisée du fichier client : l'entreprise profite des possibilités de l'informatique pour avoir une vision complète et instantanée de ses clients et prospects, savoir ce qu'ils ont acheté ou envisagé d'acheter, à qui ils ont parlé, etc. Ces logiciels étaient autrefois des solutions lourdes et onéreuses réservées aux plus grandes entreprises, mais il existe désormais des solutions agiles et légères, adaptées aux budgets et aux besoins des PME, qui peuvent avoir une vision 360° de leurs clients.

3. Un beau débit pour ne pas avoir de beaux dégâts

L'utilisation de tous ces outils numériques est conditionnée à la disponibilité d'un débit suffisant pour faire transiter les données sans souci : les "tuyaux" numériques doivent être assez gros pour que tout se passe bien et éviter l'affichage du trop célèbre sablier sur les écrans. L'idéal est de disposer d'un accès en fibre optique au siège de l'entreprise : en recourant à la Fibre Pro d'Orange, on dispose d'un débit beaucoup plus important qu'avec le classique ADSL, ce qui permet de stocker les fichiers en Cloud très efficacement.

La consultation à distance de ces fichiers impose quant à elle d'avoir un accès 4G, afin de ne pas attendre inutilement pour ouvrir un fichier lorsque l'on se trouve sur le terrain. Cela peut poser problème dans quelques zones rurales, même si désormais 95 % de la population française est couverte par la 4G Orange.