Si 2019 pourrait très bien devenir une année record en nombre de cyberattaques, force est de constater que l’enjeu concerne aussi bien les grandes entreprises que les petites structures. Face au pouvoir de nuisance potentiel d'une attaque informatique, mieux vaut alors anticiper le risque et prendre les mesures de protection qui s'imposent en amont. Voici quelques conseils !

Cybersécurité : tous les collaborateurs sont concernés

On pourrait négliger à tort la sécurité de nos données et se reposer uniquement sur ce que proposent les fabricants et autres entreprises de services numériques. Certes, les constructeurs et acteurs de l’IT, Technologies de l’information et de la communication (TIC), ont une grande part de responsabilité dans ce domaine, mais cela ne doit pas empêcher chaque utilisateur de rester attentif à la sécurité de ses données.
En effet, malgré des implémentations de cybersécurité de plus en plus sophistiquées et de grande envergure, il n’y a pas un jour sans nouvelle vulnérabilité ou tentative de violation de données partout dans le monde. Aussi, la cybersécurité au sein d’une entreprise est l’affaire de tous. Si un système ou appareil est corrompu en étant connecté au réseau, il pourrait contaminer d’autres systèmes connectés à ce même réseau. Il est donc essentiel de sensibiliser tout le monde à ces quelques règles élémentaires de cybersécurité pour garantir la sécurité de vos données.

Les 8 bonnes pratiques de cybersécurité en entreprise

  1. Votre cybersécurité dépend d’un ensemble de paramètres. Faites le point, avec votre service/prestataire informatique si vous en avez un, afin de sécuriser de manière proactive votre système informatique et vos appareils.
  2. Ne négligez pas les postes de travail et les pratiques de vos collaborateurs en télétravail. Une seule connexion depuis un réseau ou un poste non sécurisé peut-être à l’origine de failles de sécurité graves.
  3. Évaluez votre écosystème dans son ensemble et non application par application. Vérifiez que votre système d’exploitation et vos applications soient à jour, car chaque mise à jour corrige les vulnérabilités des versions antécédentes.
  4. Certaines applications ne présentent pas de failles de sécurité évidente en soi, mais combinées à d’autres logiciels, elles entraînent des risques importants de piratage. C’est pourquoi il est nécessaire de bien comprendre les normes de sécurité d’une application et de l’analyser en tant que partie intégrante de votre écosystème.
  5. Que vos données soient hébergées en local ou dans le Cloud, il est crucial d’être connecté à un réseau sécurisé, car les connexions non sécurisées peuvent amener d’autres personnes à voir vos activités et voler des informations confidentielles qui peuvent vous porter préjudice. Donc évitez autant que possible les réseaux Wifi non cryptés et utilisez un VPN sécurisé (réseau privé virtuel) chaque fois que vous vous trouvez sur un réseau Wifi ouvert.
  6. Prenez quelques minutes pour mettre à jour vos mots de passe. Créez-les et gérez-les de manière responsable en utilisant un gestionnaire de mots de passe afin de les sauvegarder en toute sécurité.
  7. Restez également prudent contre les courriels d’hameçonnage (phishing) en vérifiant soigneusement le nom et l’adresse mail de l’expéditeur et ne cliquez sur aucun lien dans le mail reçu, même les pièces jointes.
  8. Pour ne rien laisser au hasard et vous concentrer sur votre activité, doublez de vigilance en investissant dans des solutions de sécurité informatique abordables qui protègent à la fois les utilisateurs et leurs données.


Auteur Valérie Ramarozatovo - création le : 21.01.2020