La crise du Covid-19 en France a révélé l’importance du numérique et de la digitalisation des entreprises. Le plan de relance du gouvernement prévoit des mesures pour accompagner les TPE-PME dans ce tournant.

Essor du télétravail, ventes en ligne, la crise liée au coronavirus a montré la nécessité d’effectuer sa transition numérique pour les petites comme pour les grandes entreprises. Concernant les TPE et les PME, il s’agit d’une condition sine qua non pour monter en gamme et gagner en productivité. Pourtant, d’après une étude CPME/Sage, en août 2019, seulement 34 % des TPE de moins de 10 salariés avaient déployé ou étaient en cours de déploiement d’une stratégie de transformation numérique.

Face à ce constat, des mesures spécifiques ont été prévues dans le plan de relance du gouvernement, afin d’accompagner les entreprises dans leur transformation numérique.

3 dispositifs s’adressent spécifiquement aux TPE et PME, quel que soit leur domaine d’activité dans l’artisanat, l’industrie, le commerce ou les services.  Afin de financer ce plan de relance, une enveloppe de 400 millions d’euros est prévue et mobilisée par l’État pour les entreprises françaises.

1. La sensibilisation et l’accompagnement des TPE et PME dans leurs actions de digitalisation :

Le gouvernement met en place un renforcement de ses actions en faveur de la sensibilisation et de l’accompagnement des TPE et PME dans leur digitalisation. Il sera bientôt possible de suivre des formations dédiées ou de réaliser des diagnostics numériques, sous le pilotage de France Num, le portail de la transformation numérique des entreprises.

France Num mettra en place des campagnes de sensibilisation au cœur des territoires français pour montrer aux TPE les solutions concrètes que peut apporter le numérique sur des besoins spécifiques (création d’un site web, gestion des stocks et des commandes, dématérialisation des processus…). Rendez-vous sur le site internet France Num pour en savoir plus.

2. Le dispositif IA Booster 

Les TPE et PME les plus avancées dans leur processus de digitalisation pourront quant à elles profiter d’un dispositif nommé « IA Booster », qui leur permettra de bénéficier d’audits et d’accompagnements. Le but ? Aider les entreprises dans la mise en place de solutions d’intelligences artificielles (IA), quel que soit leur domaine d’activité (tourisme, commerce, service…).    

3. Un soutien au secteur industriel 

Les TPE et PME du secteur industriel, ne sont pas oubliées des mesures prévues par le gouvernement. Ces entreprises pourront bénéficier d’un soutien de l’agence des services et de paiement (ASP). En s’adressant à elle, les entreprises qui souhaitent réaliser un investissement dans les technologies de l’industrie du futur pourront bénéficier d’un financement.

Cela permettra par exemple d’obtenir une aide monétaire pour moderniser son appareil de production. Notez que le dispositif de soutien au secteur industriel pourra fonctionner en complément du prêt « French Fab Technologies et usages du futur », proposé par la Banque Publique d’Investissement (Bpi) à destination des PME qui financent des projets de modernisation technologique et d’une valeur supérieure à 100 000 euros.