"Nous avons autant de légitimité que n'importe qui, si on est là, c'est pour aller jusqu'au bout", a dit lors d'une conférence de presse l'ancien candidat à la présidentielle pour le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste).

"Si on est au second tour, on se maintiendra", a répété M. Poutou en se félicitant d'un récent sondage lui donnant un score à 11%, soit la possibilité d'un maintien au second tour.

Bordeaux en Luttes, la liste "anticapitaliste" rassemblant le NPA, La France Insoumise, des associatifs et des "gilets jaunes", est la "véritable alternance", a-t-il ajouté, en référence à celle conduite par l'écologiste Pierre Hurmic.

Cette liste, qui réunit EELV au PS et au PCF, est donnée par plusieurs sondages en seconde position derrière le maire sortant LR Nicolas Florian, successeur d'Alain Juppé, avec en troisième position le candidat investi par la République en Marche Thomas Cazenave.