Au total, les trois matches joués mardi et mercredi par des clubs français en Ligue des champions (avec les entrées en lice de Lyon, Lille et PSG), ont été suivis par 2,4 millions de téléspectateurs en données cumulées, d'après des données de Médiamétrie. Par ailleurs, 1,3 million de personnes ont suivi ces rencontres via les applications RMC Sport et SFR TV, détaille un communiqué de RMC Sport. 

Et le match de mercredi entre Paris SG et le Real, couronné de succès pour les joueurs parisiens (3-0) a permis à RMC Sport 1 d'engranger plus de 700.000 téléspectateurs en moyenne, et 1,2 million en cumulé sur l'ensemble de la rencontre. En parallèle, 700.000 personnes ont regardé le match via les applications.

Il s'agit d'un nouveau record en phase de poule, souligne le communiqué.

Pour Laurent Eichinger, directeur général de RMC Sport, cette victoire du PSG "lance favorablement cette Ligue des champions" pour le bouquet sportif, et récompense notamment la montée en puissance de son offre, qui s'est enrichie avec le lancement d'émissions d'avant-match et une antenne délocalisée au Parc des Princes pour PSG/Real Madrid.

Une dynamique qu'il espère voir se poursuivre dès ce week-end avec une grosse affiche dans le championnat d'Angleterre, la Premier league : RMC Sport va délocaliser son dispositif pour couvrir la rencontre entre Chelsea et Liverpool, dimanche à 17H30.

Par ailleurs, M. Eichinger assure que RMC Sport n'a pas rencontré de difficultés techniques, contrairement à l'an dernier où le début de saison avait été gâché pour de nombreux abonnés par des bugs, notamment en raison d'un afflux de connexions aux applications.

"Nous n'avons pas eu de problème technique pendant les deux soirées. Pour preuve, le nombre d'appels aux services clients a été très faible et comparable à une soirée classique", a-t-il affirmé.

Enfin, le patron de RMC Sport n'a pas voulu dévoiler le nombre d'abonnements récoltés par le service grâce au redémarrage de la Ligue des Champions, mais estime que ce "démarrage réussi" devrait se refléter dans les prochains résultats financiers d'Altice.