La journée internationale des start-up est apparue en 2017. Son but ? Valoriser et promouvoir les start-up du monde entier et encourager les entrepreneurs à créer leur entreprise.

Revenons sur quelques chiffres clés

Aujourd'hui, en France, on compte 10 000 start-up. D'ici à 2022, leur nombre devrait s'élever à 12 000.

1/3 d'entre elles se situent en Ile-de-France et 2/3 sont implantées dans les autres régions françaises, y compris l'Outre-mer.

30% des entrepreneurs sont des femmes.

15% des français (de 18 à 64 ans) ont l’intention de fonder leur entreprise d'ici 3 ans.

43% du chiffre d'affaires des jeunes pousses est réalisé à l'international.

La French Tech : l'écosystème des start-up françaises

C'est en 2013 que le ministère français de l'économie a créé ce label afin de faire rayonner les start-up françaises du numérique.

Les 3 principaux objectifs de cette organisation sont de permettre l'accélération des start-up, de développer l'attractivité de la France et de ses écosystèmes numériques et de labelliser les métropoles porteuses d'un écosystème numérique à l'international.

Aujourd'hui, 13 métropoles ont reçu le label French Tech : Aix-Marseille, Bordeaux, Brest, Côte d'Azur, French Tech in the Alps, Montpellier, Toulouse, Rennes-Saint-Malo, Lille, Lorraine, Lyon, Nantes et Normandie.

Et il existe actuellement 9 réseaux thématiques : HealthTech, IoT et Manufacturing, EdTech et Entertainment, CleanTech et Mobility, FinTech, Security et Privacy, Retail, FoodTech et AgTech, et Sports.

La journée internationale des start-up est apparue en 2017. Son but ? Valoriser et promouvoir les start-up du monde entier et encourager les entrepreneurs à créer leur entreprise.

...  Lire la suite