Chaque année, l’UE apporte son soutien en proposant des aides à plus de 200 000 entreprises issues de tous secteurs et de toute taille (indépendants, microentreprises, jeunes entreprises, PME…). Pourquoi pas la vôtre ?

Pour les créateurs d’entreprise, un large panel de financements européens à creuser

L’Union européenne octroie des financements à une grande variété de projets de création d’entreprises, essentiellement par le biais de ses Fonds. Citons par exemple :
-    le Fonds européen de développement régional (FEDER), pour renforcer la cohésion économique et sociale au sein de l’UE.
Ses principaux champs d’intervention : l’investissement dans la recherche, le développement technologique et l’innovation, un soutien à la compétitivité des PME…
-    le Fonds social européen (FSE), pour offrir des perspectives professionnelles à tous.
Ses principaux champs d’intervention : l’inclusion sociale, la promotion de l’éducation…
-    le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), pour accompagner le développement des territoires ruraux et du secteur agricole.
Ses principaux champs d’intervention : l’installation des jeunes agriculteurs, le soutien à l’agriculture biologique…
-    le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), pour développer la pêche et l’aquaculture, dans un souci de préservation de la ressource et de la biodiversité marine.

Ses principaux champs d’intervention : le soutien à une pêche et à une aquaculture durable, innovante et compétitive…
Pour vous, créateur d’entreprise, ce sont autant de chances de trouver un financement qui correspond à votre projet de création.  

Trouvez le bon programme européen pour votre projet de création d’entreprise

La première étape va donc consister à identifier le financement européen le mieux adapté à votre projet de création d’entreprise.
Pour cela, rendez-vous sur les sites europe-en-France.gouv.fr, europa.eu ou encore aides-entreprises.fr : vous accéderez à l’ensemble des financements existants.

Différents types d’aides européennes peuvent être proposés aux créateurs d’entreprise : prêts, prêts d’honneur… Ces aides sont parfois renforcées par des prestations complémentaires pour favoriser la réussite de votre projet : accès à des formations, accompagnement personnalisé, soutien juridique…

L’Union européenne accompagne également les créateurs d’entreprise en soutenant le microfinancement.

Demandez un financement européen pour créer votre entreprise

Les Fonds européens sont gérés à l’échelle nationale par ce qu’on appelle des « autorités de gestion ». En France, il s’agit notamment des conseils régionaux, de l’État…

Dans la pratique, vous trouverez les coordonnées précises de l’organisme à contacter en fonction du programme visé sur les sites europe-en-France.gouv.fr, europa.eu ou aides-entreprises.fr. Vous pourrez avec leur aide faire votre demande de financement européen.  

Pour obtenir un microcrédit, vous devez vous adresser aux organismes de microcrédit sélectionnés par l’UE. La liste est disponible sur le site europa.eu.

Aucune aide européenne ne répond à vos besoins ? Vous disposez d’autres moyens pour financer votre projet de création d’entreprise : réaliser une collecte de fonds auprès de vos proches, lancer une campagne de crowdfunding… Des aides spécifiques existent par exemple si vous souhaitez entreprendre en ESS.