La Suisse, où l'épidémie de Covid-19 a fait plus de 1.500 morts pour quelque 8,5 millions d'habitants, n'a pas instauré de confinement aussi strict que d'autres pays européens, et n'a pas interdit de faire des randonnées.

Vendredi, deux randonneurs ont été emportés par une avalanche à une altitude de 3.400 mètres alors qu'ils effectuaient l'ascension du Mont-Brûlé, proche de l'Italie, en ski de randonnée. L'un d'eux est décédé et l'autre grièvement blessé, a indiqué la police locale dans un communiqué.

Jeudi, un alpiniste suisse de 36 ans a également été tué dans une avalanche dans le centre de la Suisse, en compagnie d'un autre alpiniste. Ils descendaient le Lauteraarhorn, un sommet de plus de 4.000 mètres d'altitude, lorsque l'avalanche s'est déclenchée.

Son accompagnateur a immédiatement alerté les secours mais la victime était déjà décédée lorsque les secouristes l'ont dégagée de la neige, a indiqué la police cantonale bernoise dans un communiqué.

Une autre avalanche a emporté vendredi deux personnes dans le secteur d'Arolla, près de la frontière italienne. Elles ont été retrouvées par les secouristes sur place, selon la police valaisanne qui ne donne pas plus d'information.