Des simples bracelets intelligents aux voitures autonomes, en passant par la domotique dans les habitations, l’Internet des Objets (IdO) concerne tous les objets connectés qui ont envahi notre quotidien. L’IdO offre également de véritables opportunités dans de nombreux secteurs d’activité et notamment dans le commerce de détail. En effet, les objets connectés peuvent aider le commerçant à améliorer sa relation avec les clients, mais aussi à simplifier le processus d’achat dans son magasin.

Connaître son client pour mieux le conseiller

Pour mieux vendre, il est essentiel pour les commerçants de bien connaître leurs clients. À travers l’utilisation de cartes de fidélité connectées, il est ainsi possible d’identifier les clients dès leur entrée dans le magasin. Un simple scan de la carte de fidélité indiquera instantanément à un vendeur disposant d’une tablette tout l’historique des achats du client jusqu’aux éventuelles réclamations effectuées, par exemple. En plus d’offrir un accueil personnalisé, le vendeur sera alors en mesure d’apporter des conseils d’achat plus avisés, de tenir compte de leurs préférences compte tenu des achats antérieurs, et donc, de satisfaire au mieux les besoins du client.

Améliorer l’expérience client en magasin

Autre enjeu : l’IdO doit permettre d’éliminer les obstacles durant le parcours d’achat du client pour que son expérience en magasin soit aussi agréable que possible. Et l’un des points de blocage les plus importants dans les magasins se situe au niveau du paiement. Les smartphones peuvent désormais être utilisés comme des portefeuilles électroniques. Grâce à la technologie NFC, le client n’a plus qu’à rapprocher son smartphone d’un terminal de paiement pour régler ses achats au centime près. Plutôt que de devoir sortir son portefeuille et d’attendre éventuellement la monnaie, le passage en caisse est donc beaucoup plus fluide. Le gain de temps est indéniable pour que l’attente des clients suivants soit réduite au maximum. Le géant Amazon est d’ailleurs allé encore plus loin avec son concept store Amazon Go, où le client fait ses courses sans même avoir à passer en caisse. Les achats sont scannés automatiquement à la sortie en magasin, le paiement étant directement prélevé via le compte Amazon du client. Pour avoir accès au magasin, le client n’a eu qu’à scanner le code QR de l’application de son smartphone. Le premier Amazon Go qui se trouve sur la septième avenue de Seattle à Washington a ouvert ses portes au public en janvier dernier.

Assurer une meilleure gestion logistique du magasin

La mise en place d’étagères connectées apporte une véritable révolution digitale dans le suivi des stocks. Comme les données sont obtenues en temps réel, les commerçants sont en mesure de lancer les commandes d’approvisionnement auprès des fournisseurs au bon moment pour éviter tout risque de rupture de stock. Le ravitaillement des rayons est tout aussi bien maîtrisé pour que les produits soient toujours disponibles au moment où les clients en ont besoin.

L’étiquetage est une tâche particulièrement chronophage pour les responsables de rayon. L’adoption des étiquettes numériques connectées permet ainsi d’optimiser le travail et de gagner énormément de temps. Dans le cas où la tarification change, notamment durant les périodes de soldes, la mise à jour des nouveaux prix peut s’effectuer dans les plus brefs délais.

Enfin, l’installation de capteurs permet d’analyser le parcours des clients durant leurs achats, d’étudier l’affluence dans les différents rayons. Ces données permettront de réorganiser le merchandising du magasin pour pouvoir optimiser les agencements.