A Cologne, l'engin de 500 kg, d'origine américaine et découvert lundi soir dans un chantier sur la rive droite du Rhin à proximité de la gare centrale, a été désamorcé peu avant midi, a annoncé la municipalité dans un communiqué.

"Les quelque 10.000 employés des entreprises concernées et les 15 habitants peuvent regagner les bâtiments", a ajouté la ville.

L'opéra, plusieurs bureaux ainsi que des studios de la chaîne de télévision privée allemande RTL avaient été évacués dans la matinée.

Une présentatrice a notamment pris un avion pour Berlin afin de présenter de la capitale le journal de la mi-journée, a expliqué le groupe sur son site internet.

La bombe a été découverte près du pont ferroviaire très fréquenté Hohenzollern, qui mène à la cathédrale et à la gare centrale.

Fermé pendant le désamorçage, celui-ci est à nouveau ouvert à la circulation de trains, a annoncé l'opérateur Deutsche Bahn sur Twitter. La gare de Messe/Deutz, plus petite, et l'espace aérien ont également été rouverts. Le trafic fluvial, à l'arrêt le temps de désamorcer la bombe, a repris sur cette artère clé européenne.

Parallèlement, la police berlinoise a annoncé la découverte non loin de l'Hôtel de ville en plein centre de la capitale d'une bombe non explosée de la dernière guerre.

L'engin de 250 kg, mis à jour à l'occasion de travaux de construction, doit être désamorcé plus tard dans la journée de mardi, a-t-elle ajouté.

La découverte de bombes datant de la Deuxième guerre mondiale est courante en Allemagne et la précédente remonte au 12 janvier à Dortmund, dans l'ouest. Quelque 14.000 personnes ont alors dû quitter leur domicile.

En 2017, 65.000 personnes avaient été évacuées, au cours de la plus importante opération de ce type depuis 1945, lorsqu'une énorme bombe britannique de 1,4 tonne avait été découverte à Francfort.

En septembre, un engin de 250 kg avait été désamorcé à Hanovre, ce qui avait requis l'évacuation de 15.000 personnes.