Malgré la crise, de plus en plus de Français cherchent à créer leur propre entreprise. Mais le marché du travail, en plus d'être relativement fragile en cette période difficile, évolue constamment et de façon très importante avec l'essor du numérique. Alors, quels sont les secteurs porteurs de 2016 ?

L'e-commerce : une valeur sûre dans le numérique

L'e-commerce a commencé à émerger il y a de nombreuses années maintenant et ne cesse de croitre de façon exponentielle. Sa progression n'est pas prête de s'arrêter : alors qu'il représente « seulement » 57 milliards d'euros en 2014, il générera près de 90 milliards en 2020. Aucun secteur du commerce n'échappe à la reconversion numérique. Les modèles traditionnels d'achat et de vente évoluent grâce aux interfaces web et de nouvelles pratiques voient également le jour. Les restaurants servent toujours des plats sur place mais la plupart d'entre eux ont désormais un site web et livrent même parfois à domicile grâce à des applications mobiles connaissant un véritable succès, telles que Take Eat Easy, Tok Tok Tok ou Foodora.

Les transports intelligents et écolos, un avenir à construire

Le covoiturage connaît un succès grandissant : économique, écologique et convivial, ce moyen de transport répond à toutes les attentes des voyageurs d'aujourd'hui. Mais les déplacements évoluent grâce aux innovations des entrepreneurs, qui (ré) inventent les moyens de transport du futur.  Ce qu'on appelle la "smart mobility" (littéralement "mobilité intelligente") vise non seulement à simplifier l'utilisation des moyens de transport et à les rendre moins polluants. Le souci écologique est un critère déterminant aujourd'hui, privilégié par la réglementation des bonus et des malus. La géolocalisation dans les voitures et l'invention d'un vélo pliable sont deux inventions qui constituent les deux faces d'une même pièce : réaliser des transports intelligents et écolos.

La mutation des milieux citadins vers plus de technologie et d'écologie

Les transports ne sont pas les seuls à devenir écolos et intelligents. On le voit notamment à travers l'exemple de Paris, les villes se mettent au vert en multipliant les implantations de végétaux. Le digital s'invite également dans les rues, en faisant passer Paris de capitale historique au statut de ville intelligente. Une jeune entreprise a ainsi conçu une borne à remonter le temps permettant de visualiser le quartier parisien dans lequel elle est implantée en revenant plusieurs siècles en arrière. La borne placée Place de la Bastille permettra au passant de voir son quartier tel qu'il était sous le règne de Napoléon ou à l'époque de la Révolution Française. A la fois ludique et pédagogique, cette initiative met la technologie au service d'une ville plus intelligente sachant mettre son patrimoine en valeur grâce au numérique.

Le tourisme, un secteur toujours central de l'économie française

On le sait, la France est la première destination touristique au monde. Pourtant, de nombreux secteurs restent à moderniser pour les faire entrer dans l'ère du numérique. Airbnb représente un exemple d'initiative ayant d'ores et déjà révolutionné la pratique du tourisme. En permettant à des particuliers de louer à la nuit, à la semaine ou au mois leur appartement, ce succès participe à l'ubérisation croissante de l'économie. Il s'agit là d'un secteur prometteur pour 2016. Que ce soit dans l'hôtellerie, les transports ou la visite des monuments touristiques, des centaines d'initiatives peuvent être entreprises pour réinventer la façon de faire du tourisme. Les vélotaxis en sont un exemple.