l'interview

Pouvez-vous vous présenter ? Qui êtes-vous, que faites-vous ?

 

Que pensez-vous de l'entreprenariat en France aujourd'hui ?
L'entreprenariat est une des clés de la réussite économique d'un pays. Il faut promouvoir l'esprit d'entreprise et donner envie à tous d'entreprendre, malgré les difficultés que l'on peut rencontrer dès le lancement d'un projet. Il faut pouvoir facilement se lancer, essayer, éviter les lourdeurs administratives d'une part et obtenir le soutien des banques, trop absentes ces derniers temps .Nos politiques doivent  rendre ses lettres de noblesse à la création et à l'entreprise, et tout faire pour que des projets prometteurs puissent voir le jour. Les créateurs doivent être valorisés et ne pas être découragés avant même d'avoir concrétisé leur projet.

Qu'attendez-vous d'Orange propulse ? Quel genre de projets avez-vous envie de défendre ?
Orange propulse permet à des projets prometteurs d'être mis en avant, et de faire profiter aux futurs créateurs d'un réseau leur permettant de bénéficier d'un coup de pouce, souvent compliqué à obtenir, mais essentiel.
Le concours se focalisant sur les projets utilisant le digital pour se lancer et se développer, permettra au jury d'être face à des projets innovants, avec des créateurs ayant une véritable culture numérique et ayant compris tous les enjeux et atouts du digital. Projets qui n'auront en général comme seule frontière que la créativité de leurs porteurs.
J'attends donc des projets innovants, centrés sur un vrai besoin, et dont le digital apporte une réelle valeur ajoutée, qu'il serait difficile de retrouver sans ce canal.

A quoi serez-vous particulièrement attentive lors des délibérations ?
Je serai attentive à la viabilité du projet, son originalité et ce qu'il peut apporter de différent, mais aussi aux valeurs humaines de son porteur, son enthousiasme et à ses capacités à nous emmener avec lui et à croire en son projet.

 

Edith Petit
Fondatrice de Tintamar

 

En savoir plus :
tintamar.com