L'explosion de l'utilisation des smartphones et l'intérêt croissant pour les selfies font de la photographie un moyen privilégié pour partager sa vie sur les réseaux sociaux. Mais l'autoportrait n'est pas l'unique voie empruntée par les amateurs de nouvelles technologies : prendre un cliché de ce qu'on mange et le rendre public représente un phénomène qui prend de l'ampleur de jour en jour, au point d'acquérir le nom de "food porn". Mais quel est l'intérêt de cette pratique pour le restaurateur dont les plats sont photographiés sous tous les angles ?

Une pratique dénoncée par certains restaurateurs

Si le " food porn " est né d'une volonté de partager la beauté des plats qu'on déguste au restaurant ou chez soi, il a également fait l'objet de critiques de la part des restaurateurs. Des chefs ont en effet estimé que prendre une photo de leurs plats empêche le client de le savourer pleinement, comme s'il recherchait davantage le plaisir dans la fierté du succès de son cliché sur les réseaux sociaux que dans son assiette. Faire saliver les internautes plutôt que soi-même : voilà qui a vexé plus d'un restaurateur, tandis que d'autres voient dans le partage visuel de leur cuisine un problème de propriété intellectuelle. Un plat dressé de façon innovante ou l'alliance étonnante d'aliments peut être vu par le chef comme une particularité dont il craint la reproduction chez ses concurrents. Ainsi voit-on parfois un sigle indiquant un appareil photo barré sur la carte de certains établissements, signifiant l'interdiction de prendre des clichés de ce qu'on y mange et déguste.

Partager la beauté et la saveur des plats par l'image

Les photos de plats envahissent les réseaux sociaux. Chacun partage ce qu'il cuisine et ce qu'il mange. Si montrer sa nourriture demeure une facette du partage de sa vie privée sur Internet, il s'agit également d'un phénomène qui modifie notre conception de la nourriture et qui affecte également les restaurateurs dont les plats sont mis en valeur. La qualité des clichés permet, qu'ils soient pris grâce à des smartphones ou à des appareils photos à la définition de plus en plus précise, de mettre à l'honneur comme jamais. La beauté des photographies crée l'envie de manger ce qu'on voit : le " food porn " peut représenter un véritable allié du restaurateur. Outil de communication gratuit et très efficace, cette pratique touche un grand nombre de passionnés et de gourmands.

Une pratique à adopter pour accroitre et fidéliser sa clientèle

L'aspect visuel d'un plat est primordial dans sa dégustation. Pour susciter l'appétit, une cuisine doit non seulement être délicieuse, mais surtout belle à voir. Si une salade mêle des couleurs et des ingrédients très divers, elle donnera davantage envie que si elle est présentée de façon fade. Un burger ne pourra que faire saliver si on voit une portion généreuse de fromage fondu valorisée par le photographe. Chaque restaurateur peut utiliser la photographie pour partager ses créations avec un nombre inédit de clients potentiels, et attirer de nouvelles personnes dans son établissement. Le " food porn " fidélise également la clientèle, en postant régulièrement des clichés soignés de ce qui fait la singularité de sa cuisine.

Si certains voient dans le " food porn " une menace pour leur restaurant, il s'agit surtout d'un moyen rapide, gratuit et efficace de faire la promotion de sa cuisine et d'accroître sa visibilité auprès des internautes.