Égalité homme femme : où en est votre entreprise ?

Nos dossiers pro
4 min de lecture

Vous êtes dirigeant et vous souhaitez savoir où vous en êtes sur la question de l’égalité en entreprise ? Voici des pistes pour auditer votre niveau de maturité sur le sujet.

Vous êtes dirigeant et vous souhaitez savoir où vous en êtes sur la question de l’égalité en entreprise ? Voici des pistes pour auditer votre niveau de maturité sur le sujet.

Égalité homme femme : où en est votre entreprise ?

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, doivent respecter certaines obligations en matière d’égalité professionnelle. Voici comment les mettre en œuvre dans votre TPE/PME.

A conditions de travail identiques, les femmes gagnent aujourd’hui en moyenne 17 % de moins que leurs homologues masculins. Elles restent également sous-représentées aux postes de direction, quand leur ascension professionnelle ne se heurte pas au plafond de verre. En France, la loi impose pourtant à toutes les entreprises de respecter les principes d’égalité professionnelle et de non-discrimination en raison du sexe inscrits dans la Constitution française et dans de nombreux textes de loi. Malgré cette obligation légale d’égalité hommes femmes, nombreuses sont les entreprises qui ne mettent pas ces principes en pratique, alors qu’ils garantissent une amélioration de la performance, de l’image et de la qualité de vie au travail (QVT) dans l’entreprise. Pour qu’en tant qu’employeur, vous ne passiez pas à côté de cet enjeu stratégique sur le droit des femmes, nous vous donnons les étapes à suivre pour développer le plan d’action de votre TPE/PME en faveur de l’égalité professionnelle.

  Employeur, identifiez vos points forts et vos points faibles en matière d’égalité des sexes

Première étape avant d’engager concrètement votre démarche égalité homme femme : évaluer où se situe votre entreprise sur cette question.  

Un bon moyen pour savoir où en est votre entreprise en termes d’égalité professionnelle est de sonder vos collaborateurs. En tant qu’employeur, vous pouvez par exemple organiser des moments de discussion sur le thème de l’égalité homme femme de façon formelle, lors d’une réunion, ou informelle, lors d’un déjeuner ou d’une pause-café, ou encore installer une boîte à idées pour convaincre les plus timides. L’objectif est de recueillir leur ressenti, leur avis et leurs suggestions sur la situation des femmes et des hommes au sein de votre TPE/PME.

Une fois la discussion ouverte sur le sujet de l’égalité des sexes, il vous sera facile de passer à l’étape suivante en mettant en place un groupe de travail « égalité », composé de personnes issues de différents services et métiers de votre société. Pour constituer ces groupes de travail, veillez également à respecter la parité qui garantit des échanges constructifs et représentatifs. La mission de ce groupe consiste à établir un diagnostic de la situation de votre entreprise en matière d’égalité femmes-hommes, en se basant sur les outils et indicateurs dont vous disposez déjà (données liées au recrutement, aux promotions, au temps de travail, politique salariale, etc.).

Grâce à cet état des lieux sur l’égalité professionnelle au sein de votre entreprise, vous serez en mesure de constater les écarts entre vos salariés et salariées, de les comprendre et de les analyser pour décider des actions nécessaires pour résorber les inégalités existant dans votre entreprise. Là encore, n’hésitez pas à consulter vos collaborateurs pour continuer de les impliquer dans la démarche égalité professionnelle. En raison de leur échelle, les TPE et PME sont particulièrement propices pour dialoguer et construire ce type de projet.

  Droit des femmes : mettez en place des actions concrètes

Vous connaissez désormais l’origine des écarts de salaire et de déroulement de carrière entre femmes et hommes au sein de votre entreprise. En tant qu’employeur, il est maintenant temps de mettre en place des actions pour réduire les inégalités professionnelles, à partir des différents domaines d’action déterminés par la loi en matière d’égalité hommes-femmes :

  1. Recrutement : donner les mêmes chances aux femmes qu’aux hommes ;
  2. Formation et qualification : garantir à tous et à toutes un accès égal à la formation professionnelle ;
  3. Promotion interne : lever les freins à l’ascension professionnelle des femmes ;
  4. Classification : revaloriser les emplois dits « féminins » ;
  5. Conditions de travail, santé et sécurité au travail : créer les conditions d’un environnement sans discrimination ni sexisme ;
  6. Rémunération effective : supprimer les inégalités de rémunérations avec une politique salariale exemplaire ;
  7. Articulation entre activité professionnelle et vie privée : équilibrer les temps de vie ;
  8. Communication : délester sa communication des stéréotypes de sexe.

Bien sûr, vous n’avez aucune obligation de mettre ces huit leviers d’action en pratique simultanément, immédiatement et stricto sensu : pour réduire les inégalités homme femme vous pouvez vous en inspirer, en imaginer d’autres, les adapter, et en privilégiant une mise en œuvre progressive.

  Valoriser votre démarche égalité professionnelle

Si vous êtes parvenu à susciter l’engouement autour de la démarche égalité professionnelle de votre entreprise, votre mission est désormais de la faire durer et de motiver les différentes parties prenantes sur le long terme. Pour ce faire, vous pouvez organiser des réunions avec votre groupe de travail égalité pour faire un point sur les avancées, évaluer l’impact de la démarche sur l’égalité des sexes sur les salariés à l’aide d’un questionnaire, construire de nouveaux indicateurs sexués chiffrés pour chaque action proposée, etc.

Votre plan d’action de lutte contre les inégalités homme femme dans votre entreprise devra également devenir un axe de communication à part entière : plus vous relaierez votre démarche d’égalité et de parité, plus elle sera entendue et prise au sérieux. Une fois de plus, cela passe par la mobilisation de tous vos collaborateurs, que vous impliquerez et informerez des avancées de votre politique en matière d’égalité professionnelle, de lutte contre les discriminations et le sexisme. Pensez également à partager vos bonnes pratiques à l’extérieur de votre société, en organisant par exemple des rencontres sur le thème du droit des femmes et de l’égalité homme femme avec d’autres entreprises.