Afin de garantir une qualité de service exemplaire aux utilisateurs, l’ARCEP* a pris la décision de faire déployer le tout IP aux opérateurs de téléphonie. De ce fait, le traditionnel protocole RTC* de téléphonie fixe sera remplacé peu à peu par le protocole IP.

Nous avons déjà presque tous utilisé la VoIP (voix sur IP), en recevant ou en passant des appels avec un téléphone raccordé directement à une box. Fin 2016, tous opérateurs confondus, 27 millions de clients en France avaient déjà adopté la VoIP.

Pour simplifier, on peut dire que le protocole RTC consiste en un moyen analogique de transporter la voix sur les réseaux de télécommunication, et qu’il est en cours de remplacement progressif par le protocole IP, qui consiste à numériser la voix pour la transporter sur les mêmes réseaux.

La première étape de cet arrêt progressif du RTC et de ses services approche et pose des questions mais pas de panique ! Aucune ligne n’est coupée, les remplacements de lignes analogiques par des lignes fonctionnant avec IP font l’objet d’un délai de prévenance de 5 ans et Orange simplifie le passage au tout IP pour une migration harmonieuse et en toute sécurité.

Pourquoi arrêter le RTC ?

Le RTC est le protocole historique permettant d’acheminer les communications téléphoniques sur une ligne de téléphonie fixe bas débit, sans box. Le téléphone d’une ligne RTC se branche sur la prise « T ». Il est basé sur une technologie et des équipements qui ont été principalement déployés autour des années quatre-vingt.

L’ARCEP coordonne l'arrêt de la téléphonie analogique parce que la technologie du RTC fait face à une obsolescence : d’une part le Protocole Internet (IP) est plus adapté aux nouveaux usages digitaux. et d’autre part, en conséquence, les équipementiers de cette technologie se désengagent progressivement et il est donc impossible de maintenir le service dans la durée.

Orange a pour volonté de rester pionnier dans l’expertise réseaux tout en anticipant l’évolution des usages. Le protocole IP permet en une plus grande évolutivité des services et une meilleure maintenance des réseaux. De plus avec le tout IP, la qualité de communication voix passe en haute définition.

Les dates clés de la migration RTC vers IP

•    15 novembre 2018 : arrêt de la production de lignes analogiques basées sur la technologie RTC. Toutes les nouvelles lignes sont créées pour fonctionner sur la technologie IP.
•    4ème trimestre 2019 : arrêt de la production de lignes T0, RNIS - accès Numéris –. Toutes les nouvelles lignes sont créées pour fonctionner sur la technologie IP.
•    À partir de 2023 : une plaque géographique après l’autre (plaque géographique : regroupement de communes et/ou d’arrondissements appartenant à un seul département), les dernières lignes analogiques basées sur la technologie RTC seront remplacées par des lignes numériques fonctionnant sur IP. L’ARCEP annoncera officiellement la date de chaque plaque géographique avec 5 années d’avance

En d’autres termes, si vous ne déménagez pas, rien ne changera avant 2023 sans initiative de votre part.

Si vous déménagez ou souscrivez une nouvelle ligne après le 15 novembre 2018, c’est une ligne fonctionnant sur IP qui vous sera proposée. Et lorsque vous passerez à l’IP, de votre propre initiative ou au moment de la bascule annoncée par l’ARCEP, tous les usages spéciaux que vous pouvez faire de votre ligne analogique (fax, alarme, télétransmission, terminal de paiement par carte bancaire, …) seront pris en charge avec la technologie IP.

Pour vous assurer une transition fluide et indolore, Orange a mené depuis février 2017 une expérience grandeur nature auprès de 44.000 foyers et activités professionnelles choisis pour leur représentativité, dans 14 communes du Finistère.

L’arrêt du RTC signifie-t-il un arrêt définitif de l’exploitation du réseau cuivre ?

Le processus prendra entre 5 à 10 ans pour s'appliquer concrètement et rassurez-vous, contrairement à ce que disent certaines rumeurs, Orange ne va pas couper votre ligne téléphonique.
Les lignes RTC existantes seront maintenues aussi longtemps que la qualité de service peut être garantie. Par ailleurs, la fin du RTC ne signifie pas pour autant la fin du service téléphonique ; celui-ci sera assuré sur la technologie IP par tout opérateur qui aura développé une solution de substitution en voix sur IP (VoIP). La fin du RTC ne signifie pas non plus la fin du cuivre qui continuera d’être le support d’offres de téléphonie IP ou « multiple play ».

Dois-je tout renouveler ou puis-je utiliser mes équipements actuels ?

La migration vers le tout-IP conduit les opérateurs à trouver des réponses vous permettant d’avoir un écosystème téléphonique fiable et évolutif. À ce titre, Orange a mis des solutions en place pour que vous puissiez garder vos équipements déjà installés.
Seuls les postes téléphoniques très anciens ne sont pas compatibles avec la VoIP mais la plupart d’entre eux -notamment tous ceux qui ont besoin d’être branchés à l’électricité- sont pourvus d’un câble qu’il suffit de sortir de la « prise en T » et de connecter directement sur la box.

Niveau sécurité, en cas de coupure de courant, que se passera-t-il ?

La grande majorité des lignes utilise déjà des postes téléphoniques qui ne fonctionnent que branchés au réseau électrique, ce qui ne pose pas de problème dans la mesure où les coupures restent exceptionnelles et de courte durée et que l’équipement en téléphones mobiles est suffisamment répandu pour offrir une alternative en cas d’urgence. Pour les usages spéciaux comme les téléalarmes par exemple, Orange proposera des batteries de secours, destinées à prendre le relais du réseau électrique.

Je ne suis pas éligible à la VoIP, quelle solution me propose Orange ?

Il est possible que les zones très éloignées des équipements du réseau Orange ne soient pas éligibles à la VoIP. Dans ce cas précis, Orange s’est associé avec l’opérateur Nordnet afin de proposer la solution Service Universel sur satellite. Les frais d’installation sont pris en charge par Orange et aucun surcoût de communication n’est appliqué, les tarifs sur l’ensemble des offres Orange restent les mêmes que pour les clients éligibles.

Pour aller plus loin
L'arrêt de la téléphonie fixe : distinguer le vrai du faux


Glossaire
*ARCEP : Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes
*RTC : Réseau Téléphonique Commuté
*RNIS : Réseau Numérique à Intégration de Services
*IP : Internet Protocol
*VoIP : Voix sur IP