France2017

Sénatoriales 2017: les points chauds

Sénatoriales 2017: les points chauds

Avec un record de 1.996 candidatures et la multiplication de listes dissidentes, tous les responsables politiques s'accordent sur la difficulté de prévoir le résultat des élections sénatoriales. Voici une liste non exhaustive des points chauds.

Larcher (LR): "Qu'est-ce que ça veut dire, l'ancien monde?"

Larcher (LR): "Qu'est-ce que ça veut dire, l'ancien monde?"

"Qu'est-ce que ça veut dire, l'ancien monde ?", a lancé vendredi Gérard Larcher (LR), candidat à un cinquième mandat de sénateur et seul candidat déclaré à sa succession à la présidence de la Haute assemblée.

Record de candidatures pour les sénatoriales du 24 septembre

Record de candidatures pour les sénatoriales du 24 septembre

Le Sénat a enregistré 1.996 candidatures pour les 171 sièges de sénateurs qui seront renouvelés le 24 septembre, un record pour ce type d'élections, selon de nouveaux chiffres présentés mardi par les services de la Chambre haute.

Nord: Darmanin sur la liste REM aux sénatoriales

Nord: Darmanin sur la liste REM aux sénatoriales

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics et élu du Nord, sera candidat, en position non éligible, aux élections sénatoriales le 24 septembre sur la liste de La République en marche (REM) dans ce département, a-t-on appris jeudi dans les milieux politiques locaux.

Agression de NKM à Paris : 3 mois avec sursis et 1.000 euros d'amende pour Vincent Debraize

Agression de NKM à Paris : 3 mois avec sursis et 1.000 euros d'amende pour Vincent Debraize

L'élu normand a été condamné jeudi pour s'en être pris à Nathalie Kosciusko-Morizet sur un marché de la capitale le 15 juin 2017. La candidate Les Républicains (LR) aux législatives avait perdu connaissance et été brièvement hospitalisée. 

Présidentielle : Macron a dépensé 16,7 millions d'euros durant la campagne

Présidentielle : Macron a dépensé 16,7 millions d'euros durant la campagne

Emmanuel Macron est le candidat qui a le plus dépensé durant la campagne pour l'élection présidentielle, avec plus 16,7 millions d'euros, suivi par le socialiste Benoît Hamon, selon les comptes déposés auprès de la Commission des comptes de campagne publiés au Journal officiel.

Accord entre LR et le micro-parti de Fillon sur les dons de la campagne

Accord entre LR et le micro-parti de Fillon sur les dons de la campagne

Les Républicains et Force Républicaine ont trouvé un accord mercredi sur la répartition des dons collectés pendant la campagne présidentielle par le micro-parti de François Fillon, a annoncé à l'AFP le trésorier de LR, Daniel Fasquelle.