En tant que travailleur non salarié (TNS), vous pouvez garder une activité professionnelle à la retraite et cumuler ces revenus avec votre pension de retraite, sous certaines conditions.


Si pour certains, le départ à la retraite représente une libération après une vie professionnelle en entreprise bien remplie, pour d’autres, cette perspective n’a rien de réjouissant. Si vous faites partie de ceux qui souhaitent continuer à travailler une fois à la retraite, que ce soit pour compléter votre pension de retraite ou rester actif, vous avez la possibilité de garder une activité professionnelle grâce au cumul emploi-retraite, qui peut être total ou partiel, sous certaines conditions.


Le cumul emploi-retraite total

Comme son nom l’indique, le cumul emploi-retraite total vous permet de cumuler votre pension de retraite et votre revenu professionnel d’indépendant non-salarié, sans limites de plafond.

Vous pouvez en bénéficier si :

•    vous avez atteint l’âge légal pour partir à la retraite ;
•    vous avez liquidé toutes vos retraites de base et complémentaires des régimes de retraite français, étrangers et des organisations internationales ;
•    vous remplissez les conditions (d’âge ou de durée d’assurance) ouvrant droit à une pension de retraite de base à taux plein.


Le cumul emploi-retraite partiel

Si vous ne remplissez pas les conditions nécessaires au cumul emploi-retraite total, vous pouvez bénéficier d’un cumul partiel, plafonné en fonction de votre régime d’affiliation. Ainsi, pour en bénéficier en 2021, les revenus nets de votre activité professionnelle ne doivent pas dépasser :

•    20 568 €, soit 50 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), si vous êtes un travailleur non-salarié relevant du régime de Sécurité sociale des indépendants (SSI). Si vous êtes implanté dans une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou une zone urbaine prioritaire (ZUP), le plafond est doublé et passe à 41 136 € ;
•    41 136 €, soit l’équivalent d’un PASS, si vous êtes un professionnel libéral.

Si vous dépassez votre plafond, le versement de votre retraite de base pourra être suspendu pour chaque année de cumul pendant un maximum de 12 mois, tout comme votre retraite complémentaire, soumise aux mêmes règles.


Avantages et inconvénients du cumul emploi-retraite

Parce qu’il permet de toucher sa pension de retraite en même temps qu’un revenu d’activité professionnelle, le cumul emploi-retraite peut sembler très avantageux : grâce à lui, vous pouvez augmenter vos revenus à la retraite. Gardez cependant à l’esprit qu’en choisissant ce dispositif, vous payez des cotisations à fonds perdu sur les revenus de votre activité, puisque vous ne générez pas de droits supplémentaires pour votre retraite.