Vous êtes e-commerçant ? Alors vous n’êtes pas sans savoir qu’il arrive souvent que vos visiteurs, après avoir passé de longues minutes sur votre boutique en ligne, aient ajouté un ou plusieurs de vos produits dans leur panier. Il se peut même qu’ils aient également renseigné leurs informations personnelles et créé un compte client… pour finalement ne pas aller au bout de leurs achats. On appelle cela un abandon de panier. Et cela arrive dans 70 % des cas. Autrement dit, deux paniers sur trois ne sont pas validés.

À cela, plusieurs raisons : des frais de livraison trop importants, le même article trouvé moins cher ailleurs, ou encore des options de paiement limitées.

Sauf que vous, vos frais de livraison sont dans la norme, vos tarifs sont compétitifs et vous proposez même une multitude d’options de paiement. Dès lors, rien de plus normal que de vouloir relancer votre client potentiel. Pour ce faire, il existe une solution : le retargeting.

C’est quoi le retargeting ?

Le retargeting, ou « reciblage publicitaire » en français, permet de cibler un internaute qui a déjà visité votre site sans pour autant valider son panier. Comment ? En lui adressant une offre publicitaire via un bandeau apparaissant sur les autres sites et/ou réseaux sociaux qu’il consulte après avoir quitté votre e-boutique.

Une technique particulièrement efficace : non seulement elle permet de cibler des internautes qui ont montré un intérêt pour vos produits et/ou services, mais elle permet aussi de multiplier par 10 le taux de clics sur les publicités qu’elle génère par rapport aux publicités classiques. Sans compter que 70 % des internautes ciblés par ce type de publicités sont plus susceptibles de convertir leurs achats sur le site internet précédemment visité.

Les différents types de retargeting

On distingue quatre types de retargeting :

  • Les bannières display : il s’agit des publicités affichées sur des sites tiers qui identifient vos visiteurs grâce aux cookies
  • Les réseaux sociaux : une campagne de retargeting sur les réseaux sociaux permet d’afficher un message ou une bannière sur la plateforme préférée de vos visiteurs (Instagram, Snapchat, YouTube, Facebook…)
  • Google Ads : vous pouvez créer des campagnes de reciblage avec Google Ads. Il existe de nombreux tutos pour vous aider à les mettre en place
  • L’e-mailing : vous pouvez mettre en place des campagnes d’e-mailing auprès des personnes qui ont visité votre site sans avoir finalisé leur(s) achat(s). À condition toutefois qu’elles aient laissé leurs adresses mail.

Comment faire du retargeting avec Google Ads ?

  • Connectez-vous à Google Ads puis cliquez sur « Campagnes ». Ensuite, cliquez sur l'icône « Plus » puis sélectionnez « Nouvelle campagne »
  • Sélectionnez « Ventes » comme objectif de campagne puis indiquez l’URL du site web (le vôtre) vers lequel vous souhaitez rediriger les utilisateurs. Saisissez le nom de votre campagne puis cliquez sur « Continuer »
  • Saisissez votre budget et les informations sur vos enchères, puis cliquez sur « Suivant ». Sur la page « Paramètres de la campagne », cliquez sur « Plus de paramètres », développez la section « Annonces dynamiques » puis cliquez sur « Utiliser un flux d’annonces dynamiques pour les annonces personnalisées »
  • Par la suite, utilisez le menu déroulant pour sélectionner un type d’activité pour votre flux. Par exemple, si vous vendez des chaussures, sélectionnez « Commerce de détail ». Dans la section « Ciblage », sélectionnez vos options. Il ne vous restera dès lors plus qu’à créer vos annonces display responsive puis de cliquer sur « Créer une campagne »

Comment faire du retargeting sur Facebook ?

Vous pouvez lancer directement une campagne de reciblage Facebook. Pour ce faire, rendez-vous sur votre page Facebook et listez les internautes ayant visité votre site dans les 30 derniers jours. Par la suite, paramétrez un budget journalier et la durée de votre campagne dans votre gestionnaire d’audience. Il ne vous restera plus alors qu’à créer votre publicité et lancer votre campagne.

Pensez « pop-up »

Les pop-up (ces fenêtres dynamiques qui s’affichent parfois lorsque vous naviguez sur un site), à condition qu’elles ne soient pas intrusives, vous permettront de faire revenir facilement les clients n’ayant pas finalisé leur panier.

Pour créer les vôtres, de nombreux outils existent. Parmi eux, Popup Builder ou Icegram.