<style media="all" type="text/css">@import url("/pg/drupal/system.base.css"); @import url("/pg/drupal/node.css"); @import url("/pg/drupal/search.css"); @import url("/pg/drupal/views.css"); @import url("/pg/drupal/onecol.css"); @import url("/pg/drupal/layout.css"); </style> <div id="page-wrapper"> <div id="page"> <div id="header"> <div class="section clearfix"> </div> </div> <!-- /.section, /#header --> <div id="main-wrapper"> <div class="clearfix" id="main"> <div class="column" id="content"> <div class="section"><a class="o_r_notchanged" id="main-content"></a> <div class="region region-content"> <div class="block block-system" id="block-system-main"> <div class="content"> <div class="node node-panel clearfix" id="node-461"> <div class="content"> <div class="panel-display panel-1col clearfix"> <div class="panel-panel panel-col"> <div> <div class="panel-pane pane-custom pane-1"> <div class="pane-content"> <p style="">Où s'arrête le droit de votre employeur et où commence le vôtre ? Cette question, en fil rouge tout au long de votre parcours professionnel, trouve un écho totalement légitime quand on parle du contrôle de vos communications personnelles.</p> <p>Un récent arrêt de la Cour de cassation (<a class="o_r_notchanged" href="http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechExpJuriJudi&idTexte=JURITEXT000030240094&fastReqId=512091262&fastPos=1" target="_blank">10 février 2015</a>) apporte une partie des réponses en donnant de nombreux droits à votre patron si vous utilisez votre ordinateur, votre tablette ou votre mobile professionnel durant vos heures de travail...</p> <p><strong>Voici ce que vous devez absolument savoir sur la confidentialité de vos messages :</strong></p> <h2 style="">L'employeur peut contrôler vos connexions Internet</h2> <p style="">En effet, toutes les connexions Internet que vous pouvez avoir sur votre lieu de travail sont supposées être d'ordre " professionnelles ". Votre patron a donc un droit de regard qu'il peut employer ou non. Attention donc aux éventuels abus, surtout si vous êtes dans l'oeil du cyclone.</p> <h2 style="">L'employeur peut consulter vos mails</h2> <p style="">Et oui. Vos mails sont considérés comme professionnels s'ils sont rédigés et envoyés depuis l'adresse mise à disposition par votre entreprise. Votre employeur peut alors les consulter, à condition qu'ils ne soient pas identifiés comme " personnels " (dans l'objet du mail par exemple).</p> <h2 style="">L'employeur peut lire les SMS reçus sur votre mobile professionnel</h2> <p style="">La logique est exactement la même que pour les mails. Prenez garde donc si vous utilisez un smartphone fourni par votre entreprise. Si les motifs de votre employeur sont " légitimes ", il peut être amené à consulter vos SMS. Là encore, vous pouvez vous prémunir en indiquant le mot " personnel " en tout début du message. Votre patron sera alors obligé de venir vers vous s'il souhaite consulter l'intégralité du message.</p> <p>Afin de conserver un contrôle maximal sur l'ensemble de vos communications, n'hésitez pas à utiliser votre mobile personnel dès qu'il s'agit d'un envoi privé.</p> </div> </div> </div> </div> </div> <div style="display: none;"> </div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> <!-- /.section, /#content --></div> </div> <!-- /#main, /#main-wrapper --> <div id="footer"> <div class="section"> </div> </div> <!-- /.section, /#footer --></div> </div> <!-- /#page, /#page-wrapper -->