Ça y est, c’est décidé : pour développer votre activité, vous êtes à la recherche d’un local commercial, d’un cabinet professionnel ou de bureaux. Mais attention : avant de trouver la perle rare, plusieurs critères sont à prendre en considération. Le principal ? L’emplacement de votre local, de votre cabinet ou de vos bureaux. Pourquoi ? Parce que généralement, la signature d'un bail professionnel vous engage pour une période de 6 ans. Ce qui est très long si vous veniez à réaliser au bout de quelques semaines que sa situation géographique n’est finalement pas si idéale que ça.

D’où ce premier conseil : il est indispensable que vous preniez le temps nécessaire afin de faire le bon choix.

On vous aide en vous rappelant les différents critères à ne surtout pas négliger.

Local commercial ou cabinet professionnel : quels sont les principaux critères à prendre en compte

1 - La réglementation locale

Si vous souhaitez par exemple ouvrir un cabinet médical dans un immeuble en copropriété, il se peut que le règlement de ladite copropriété interdise l’installation de ce type d’activité.

De la même manière, si vous envisagez d'effectuer des travaux sur les parties privatives (votre local) mais qui affectent les parties communes ou l'aspect extérieur de l'immeuble (comme, par exemple, le percement d'un plancher pour passer une canalisation ou d'un mur pour mettre en communication deux appartements contigus, mais aussi la peinture des fenêtres ou des portes palières), vous devrez préalablement obtenir l'autorisation de l'assemblée générale. Ce qui n’est pas toujours une mince affaire.

Concernant les locaux commerciaux, sachez qu’ils sont considérés comme des Établissements Recevant du Public (ERP). Ce qui signifie qu’ils sont catégorisés selon leur capacité d’accueil et doivent respecter certaines obligations liées à la sécurité et l’accessibilité sous peine de sanctions pénales et/ou de fermeture administrative.

Un local commercial doit par exemple disposer d’une façade donnant sur un espace libre pour permettre l’évacuation des usagers en cas de problème et l’intervention des équipes de secours en cas d’incendie. Tout comme il doit compter au moins 2 sorties suffisamment grandes, toujours pour permettre une évacuation.

2 - L’accessibilité

Votre choix devra se porter sur un local ou un cabinet accessible, le meilleur moyen de recevoir facilement votre clientèle. Pensez également à l’accès des personnes à mobilité réduite et veillez à ce que votre cabinet soit le plus proche possible des commodités : transports en commun, parking, places de stationnement... Plus il sera facile d’accès, plus vous gagnerez du temps. Ce qui vous permettra de vous consacrer pleinement à votre cœur de métier.

3 - Le rapport coût de la location / chiffre d’affaires envisagé

Le choix de votre local commercial ou de votre cabinet professionnel devra s’apprécier en fonction du chiffre d’affaires que vous envisager de réaliser. Par exemple, si votre choix se porte sur un local ou un cabinet situé en plein centre-ville, attendez-vous à devoir payer un loyer élevé. Si votre CA s’annonce important, cela peut s’envisager. Mais comme le dit l’adage, « prudence est mère de sureté ». En d’autres termes, il peut être judicieux de privilégier un emplacement en périphérie, moins cher, mais qui n’impactera pas (trop) vos bénéfices.

4 - La configuration

Certains secteurs d’activité impliquent de posséder un espace de stockage, ce qui imposera le choix d’un local suffisamment spacieux. D’autres auront besoin d’une plateforme de livraison, d’être situées à proximité de grands axes de circulation ou bien dotés de caractéristiques spécifiques (hauteur de plafond, grandes portes, cuisine, etc.).

Pour ne pas vous tromper, prenez le temps de lister vos besoins et n’hésitez pas à visiter plusieurs locaux avant d’arrêter votre choix.

5 - L’image de votre entreprise

Commencez par vous renseigner, le cas échéant, sur l’ancien locataire des lieux. S’il a laissé une image négative, cela risque de vous être préjudiciable, et ce même si vous n’avez rien à voir avec lui. Aussi, le changement fréquent d’occupant dans un local ou d’un cabinet professionnel doit vous alerter.

Bureaux,  pépinières, espace de coworking : quels sont les critères à prendre en considération ?

Vous recherchez des bureaux à louer pour votre entreprise ? Voici les 4 critères à considérer pour prendre la bonne décision.

1 - Le dynamisme de la zone où vous souhaitez vous implanter

La zone où sont implantés les bureaux que vous visez est-elle proche de celle de vos clients et/ou de vos prospects ? Est-elle facilement accessible ? Quid de la concurrence ? Une certitude : plus l’activité autour de votre zone sera forte, plus le potentiel de votre chiffre d’affaires sera susceptible d’augmenter.

2 - L’accessibilité

Comme pour un local commercial ou un cabinet professionnel, il est nécessaire de porter votre choix sur un emplacement bien desservi par les transports en commun. Vérifiez également la présence de places de stationnement pour vos visiteurs et/ou vos collaborateurs. Tout comme votre choix devra s’apprécier en fonction du cout de la location de vos bureaux.

On vous en dit beaucoup plus dans cet article.

3 - La configuration

Vos équipes ont elles besoin de bureaux fermés ou d’un open-space ? Avez-vous besoin d’espaces collaboratifs, de salles de réunions ? Avant de sélectionner votre bien, veillez à vous faire une idée précise de vos besoins en matière d’espace et de configuration des salles.

4 - Les équipements et les services inclus

Cuisine, machine à café, restaurant collectif voire même douches, salle de sport ou crèche : choisissez vos bureaux en fonction de vos besoins et ceux de vos collaborateurs. Mais n’oubliez pas que tous ces équipements et autres services feront bien évidemment grimper la facture.

Vous venez de créer votre start-up ? Des solutions simples existent

Couveuse, incubateur, accélérateur, pépinière : de nombreuses infrastructures vous permettront de bénéficier de locaux sur mesure, d’un ensemble de services mutualisés (accueil, standard téléphonique, internet, salles de réunion, cafétéria, etc.) et d’un accompagnement personnalisé.

Quid des espaces de coworking ?

Lorsque l’on est travailleur indépendant ou non salarié, il est parfois difficile de se concentrer et/ou de se motiver. Parce que généralement, travailler de chez soi est tout sauf une sinécure : solitude, isolement social... Des facteurs qui, très vite, peuvent devenir pesants humainement et pénalisants professionnellement.

Voilà sans doute pourquoi, depuis quelques années, le coworking suscite un fort engouement auprès des TNS, des indépendants et des freelances. Il faut dire que sur le papier, le coworking présente de nombreux avantages :

•    Vous ne serez plus seuls ;
•    Vous bénéficierez d'un bureau sans engagement de durée (vous pourrez y rester une heure comme douze, vous pourrez le louer à la demi-journée, à la journée, au mois, voire même à l’année, et ce sans jamais avoir besoin de vous engager dans le temps comme vous devriez le faire avec un bail professionnel ou commercial) ;  
•    Vous jouirez d’un environnement propice au travail. Les espaces de coworking, outre des salles de réunion, mettent à votre disposition tous les équipements nécessaires à votre activité : bureau, Wi-Fi, scanner, imprimante, photocopieuse etc. En outre, la majorité d’entre eux proposent un coin restauration (machine à café, boisson, etc.). Tout pour passer une journée de travail dans les meilleures conditions ;
•    Vous vous créerez un réseau. Régulièrement, les espaces de coworking organisent des événements pour leurs membres. Une réelle opportunité pour vous de nouer des contacts, des partenariats, de prospecter…

Pour en savoir plus, et notamment connaître le cout d’un espace de coworking, rendez-vous ici.