La qualité de vie au travail (QVT) est, au même titre que la RSE, un levier de performance important pour les TPE-PME. Voici comment mettre en place une démarche QVT dans votre entreprise.

L’état des lieux de la qualité de vie au travail (QVT) dans votre entreprise

Instaurer une démarche de qualité de vie au travail concerne directement les salariés de votre entreprise. Il est donc naturel de vous tourner vers eux pour comprendre les réalités du terrain et collecter le plus de données possible sur le sujet, afin d’imaginer des solutions à mettre en place par la suite pour développer leur bien-être au travail. Vous pouvez recueillir leurs avis, suggestions et ressentis lors d’une réunion en physique ou lancer une enquête à laquelle ils pourront prendre le temps de répondre individuellement. Vous pouvez compléter cette phase par une concertation avec un échantillon de salariés neutres et des experts métiers référents sur des problématiques terrain.

Concevoir un dispositif QVT, mettre en place les actions, animer la dynamique

Inscrivez les besoins et les objectifs d’une démarche QVT dans la stratégie globale de votre entreprise et projetez-les dans le fonctionnement de la société avec des solutions pragmatiques et des outils mobilisables. Donnez-vous un cadre budgétaire et un calendrier, cela vous permettra aussi de mieux cerner ce qu’il est possible de faire à court terme au sein de votre entreprise et ce qui devra nécessiter plus de temps et d’argent. Privilégiez les actions dont les résultats sont facilement mesurables et concrets.

Visez la cohérence plutôt que l’exhaustivité dans la mise en place de mesures RSE pour améliorer le bien-être de vos salariés au travail. Cela vous permettra de mieux mesurer les résultats de la stratégie instaurée.

Avec l’aide de votre référent RSE, mettez en place les actions et suivez les transformations vécues par les équipes en continu. Pendant cette phase d’expérimentation, n’oubliez pas de communiquer sur les actions en cours pour améliorer la qualité de vie au travail. Donner de la visibilité à votre politique RSE comprenant l’amélioration des conditions de vie au travail, c’est donner toutes les chances au dispositif d’être adopté par vos salariés.

Mesurer la pertinence de vos choix pour améliorer la qualité de vie au travail

Une fois que toutes vos actions RSE et QVT ont pu être mises en place, il est indispensable de mesurer les résultats de votre politique d’amélioration de la qualité de vie au travail. C’est un temps de bilan que vous pouvez prendre 6 mois ou 1 an après l’instauration de votre dispositif QVT.

Evaluez la pertinence des outils qui devaient répondre aux problématiques de vos salariés et donnez à nouveau la possibilité à votre équipe de s’exprimer avec du recul sur ce qui a été mis en place afin d’améliorer la qualité de vie au travail.

Que cela s’opère sous forme de séminaire de retour d’expérience ou de sondage virtuel : les mesures mises en place pour développer le bien-être au travail ont-elles rempli les objectifs ? Quelles marges de progrès reste-t-il ? Quelles démarches ont été les plus appréciées par vos collaborateurs ? Comme la RSE, le pilotage et l’animation d’une dynamique QVT se déploie sur le court, moyen et long terme au sein de votre entreprise, c’est une mission continue.