Ce n’est plus un secret pour personne : Internet est aujourd’hui LE média incontournable pour faire parler de vous. Pourquoi ? Parce qu’il bénéficie d’une très large audience et répond à tous les besoins de communication avec vos clients (information, publicité, commercialisation ou échanges). Vous n’êtes pas convaincus ? L’article que nous avons consacré au sujet devrait vous faire changer d’avis.

Pour les autres, une fois levées les interrogations sur le coût d’un site, se pose donc désormais la question du choix de l’hébergeur.

Pour les moins avertis, un hébergeur web est une entreprise qui met à disposition un espace de stockage sur un serveur connecté en permanence à Internet. En d’autres termes, elle héberge votre site et le rend consultable par les internautes.

De quel type d’hébergement avez-vous besoin ?

Il existe plusieurs types d’hébergement. Les quatre principaux : partagé, dédié, VPS ou Cloud.

L’hébergement partagé, idéal pour les petits sites ou de taille moyenne

Comme son nom l’indique, l’hébergement partagé – également appelé hébergement mutualisé –, permet à plusieurs sites de partager un même serveur.

Avantages : il est peu cher (entre 2 et 6 €/mois en moyenne) et très simple à utiliser.

Inconvénients : vous partagez un même serveur avec plusieurs autres sites. Ce qui, parfois, pourra affecter les performances du vôtre (comme un temps d’affichage un peu long par exemple).

Concrètement, si votre trafic n’est pas très important (- de 20 000 visites par mois), ces désagréments n’auront pas d’incidences sur votre activité. En revanche, si votre site attire beaucoup de monde (+ de 20 000 visites par mois donc), l’hébergement partagé deviendra vite un problème.  

Bon à savoir : Pourquoi mesurer votre trafic web ?

En mesurant l’audience de votre site, vous allez connaitre le nombre de vos visiteurs, leur profil, le temps qu’ils passent à naviguer sur telle ou telle page, celles qu’ils consultent le plus, les mots-clés générateurs de trafic... Bref, une multitude d’informations capitales qui vous permettront de concevoir des contenus adaptés aux attentes de vos clients et de vos prospects. Plusieurs outils de suivi d’audience sont disponibles gratuitement sur le web, comme Google Analytics. Très simple d’utilisation, il offre une solution complète d’analyse et de surveillance de l’activité de votre site web. Cerise sur le gâteau : si vous avez un site marchand, il calculera votre taux de conversion, le ratio entre le nombre de vos visiteurs et le nombre d’achats réalisés en ligne. Parfait pour évaluer la fluidité du parcours client de votre plateforme.

Pour en savoir plus sur l’importance d’analyser votre trafic web, rendez-vous ici.


L’hébergement dédié, pour un site performant et sécurisé

Là encore, comme son nom l’indique, l’hébergement dédié répondra à tous vos besoins de configuration (personnalisation des systèmes de sécurité, des systèmes d’exploitation, etc.).

Une solution parfaitement adaptée si vous générez un fort trafic et/ou que vous avez une boutique en ligne avec plusieurs milliers de produits et de très nombreux visiteurs.

Coté coût, comptez de 10 € à plus de 50 €/mois en moyenne. Notez que la configuration et la gestion d’un serveur dédié nécessitent de bonnes connaissances techniques.

L’hébergement VPS, l’hybride pour les sites qui se développent rapidement

L’hébergement VPS (Serveur Virtuel Privé) est un système hybride, à mi-chemin entre l’hébergement mutualisé et l’hébergement dédié.

Il offre un bon rapport prix – performance (de 4 à 20 €/mois en moyenne) mais reste néanmoins moins performant qu’un serveur dédié. En revanche, contrairement à un hébergement mutualisé, il est possible de le configurer en fonction de vos besoins... à condition d’avoir de bonnes connaissances techniques.

L’hébergement Cloud, pour payer le juste prix

L’hébergement Cloud repose sur une multitude de serveurs et le client va payer pour ce qu’il consomme vraiment, ce qui permet une flexibilité maximale.

Une solution idéale pour les sites ayant un trafic très variable.