Plébiscité « en raison de la fluidité du paiement et de la réduction des contacts physiques », le paiement sans-contact représente désormais la moitié des transactions par carte – contre un tiers avant la crise sanitaire provoquée par le coronavirus – révèle le dernier rapport de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement. Une « adoption massive », notamment permise par l’augmentation du plafond de paiement, passé de 30 à 50 euros en mai 2020.

Mais ce geste si simple, qui ne prend que quelques secondes et que l'on effectue plusieurs fois par jour, est-il vraiment sans risque ?

Ces derniers mois, de nombreuses arnaques à la carte de paiement sans contact ont en effet été relatées dans la presse. Comme à Montpellier, où des escrocs munis d’un terminal de paiement sont parvenus à déclencher des opérations de paiement en se collant aux gens dans le Tramway. Ou encore à Nice où, il y a quelques mois, la police nationale mettait en garde les touristes contre des malfaiteurs équipés d’un TPE se baladant sur les plages de la Côte d’Azur à la recherche de cartes bancaires sans contact....

Des risques de fraudes (très) limités

Si ces différentes affaires peuvent inquiéter, elles restent toutefois extrêmement rares.  Selon le dernier rapport de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, le taux de fraude au paiement sans contact est tombé à 0,013 % en 2020, contre 0,019 % en 2019. Surtout, « il résulte essentiellement du vol ou de la perte de la carte » relèvent les auteurs du rapport.

Par ailleurs, les puces des cartes bancaires équipées de la technologie NFC (pour « Near Field Communication », « communication en champ proche » dans la langue de Molière) ont besoin d'être très proches d'un terminal de paiement (TPE) pour lancer une transaction : moins de cinq centimètres.

Ensuite, un particulier ne peut se procurer légalement un tel appareil en France. Il faut impérativement être titulaire d’un compte bancaire professionnel pour pouvoir acheter ou louer un TPE. En outre, après 5 paiements sans contact, le code secret de la carte est automatiquement réclamé.

Fraude au paiement sans contact : quelles sont les précautions à prendre ?

Si vous constatez un ou des paiements sans contact d’origine inconnue sur votre relevé bancaire, contactez immédiatement votre banque pour les contester. Selon l’article L. 133-18 du code monétaire et financier, « le client doit être totalement et immédiatement remboursé par la banque lorsque sa carte est utilisée à son insu sans utilisation du code confidentiel ». Et si certains établissements bancaires invoqueront votre négligence supposée comme argument pour ne pas vous rembourser, sachez qu’elle sera alors dans l’obligation de prouver que vous avez effectivement fait preuve de négligence. Pas une mince affaire...

Enfin, en tant que commerçant ou artisan, pensez à toujours montrer le montant que vous avez tapé sur votre TPE avant de laisser vos clients y apposer leur carte bancaire. Le meilleur moyen de les rassurer et, par extension, de les fidéliser.

 
La sécurité pour les pros
Apprenez-en davantage sur les bonnes pratiques de la sécurité informatique
En savoir plus