Qatar

A Doha, Pompeo appelle les talibans et Kaboul à accélérer...

A Doha, Pompeo appelle les talibans et Kaboul à accélérer les pourparlers de paix

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a appelé samedi au Qatar les talibans et le gouvernement afghan à accélérer les pourparlers de paix qui piétinent, au moment où Donald Trump a décidé malgré la violence persistante d'aller de l'avant avec le retrait des troupes d'Afghanistan.

L'étrange tournée de Mike Pompeo, entre adieux, symboles...

L'étrange tournée de Mike Pompeo, entre adieux, symboles et déni

Que fait un secrétaire d'Etat américain lorsque les alliés des Etats-Unis ont déjà tourné la page de la présidence de Donald Trump alors même que ce dernier refuse de reconnaître sa défaite?

Pompeo en tournée chez des alliés qui ont déjà tourné la...

Pompeo en tournée chez des alliés qui ont déjà tourné la page Trump

Dialogue de sourds assuré: le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, qui fait mine de se préparer à un second mandat de Donald Trump, se rend samedi en France puis dans d'autres pays alliés qui considèrent déjà tous Joe Biden comme le président élu des Etats-Unis.

"A vendre", bien immobilier avec titre de...

"A vendre", bien immobilier avec titre de séjour en prime au Qatar

Une villa achetée, un visa offert: le riche émirat du Qatar a ouvert son marché immobilier aux étrangers avec une réforme octroyant aux acquéreurs de résidences ou de fonds de commerce le droit à un permis de séjour.

Examens gynécologiques forcés: le Qatar va juger les...

Examens gynécologiques forcés: le Qatar va juger les responsables

Le Qatar a annoncé vendredi que les responsables des examens gynécologiques forcés subis par des passagères à l'aéroport de Doha seraient poursuivis en justice, une affaire qui a provoqué une vague d'indignation à l'international et entaché l'image de ce riche pays du Golfe.

Examens gynécologiques forcés: mea culpa du Qatar,...

Examens gynécologiques forcés: mea culpa du Qatar, indignation en Australie

Le Qatar a dit mercredi "regretter" les examens gynécologiques forcés subis par plusieurs femmes à l'aéroport de Doha, un scandale ayant provoqué l'ire de l'Australie qui accentue la pression sur le riche pays du Golfe où une enquête est en cours.