Les smartphones et tablettes sont autant concernés par le vol et le piratage de données que les ordinateurs. Inventaire des moyens à mettre en œuvre dans la gestion de votre flotte mobile pour limiter les risques.

Utilisés dans le cadre professionnel, les appareils mobiles, tablettes et smartphones, peuvent contenir des données confidentielles hautement sensibles : fichiers clients, contrats, documents comptables… En cas de perte, vol ou tentative de piratage, ils constituent un danger pour l’entreprise et l’intégrité de ses données.
Pourtant, de nombreux utilisateurs ne se soucient guère de la sécurité de leurs appareils. Selon une étude réalisée par l’éditeur d’antivirus Kaspersky Lab, seuls 56 % des possesseurs de smartphone prennent la peine de se protéger. C’est peu, quand on sait qu’ils sont 89 % à sécuriser leur ordinateur.

Résultat : les pirates s’engouffrent dans la brèche. Au troisième trimestre 2017, 16 millions d’utilisateurs de smartphones ont été victimes de logiciels malveillants, selon le rapport McAfee mobile threat, publié en début d’année.
 

Les précautions élémentaires pour sécuriser votre flotte mobile

Pour se prémunir contre les risques, il faut commencer par se conformer aux règles élémentaires de sécurité. La première consiste à choisir des mots de passe sûrs - donc complexes et uniques - pour ses applications. Vous craignez de ne pas pouvoir les mémoriser ? Un gestionnaire de mots de passe, comme Dashlane, vous permet de les stocker en lieu sûr et de les appeler à la demande.
Pour sécuriser votre flotte mobile, un conseil : évitez aussi de télécharger des applications dont vous ne connaissez pas la provenance. Pour les smartphones, le mieux est de recourir aux contenus disponibles sur le Google Play Store ou l’App Store.
Enfin bien sûr, équipez-vous d’un antivirus . Certains, dont l’application Lookout Premium, sont très efficaces dans la lutte contre les malwares. Ces antivirus adaptés à l’usage des tablettes et smartphones offrent une sécurité appréciable dans la gestion d’une flotte mobile.
Bien sûr, pour sécuriser votre flotte mobile durablement, vous devez aussi relayer ces bonnes pratiques auprès de vos collaborateurs, afin que chacun les applique à son niveau.
 

Le mobile device management (MDM), idéal pour gérer une flotte mobile

Malgré leur pertinence, ces précautions ne suffisent pas à écarter tous les risques. C’est pourquoi les éditeurs de logiciels ont créé des solutions dédiées à la sécurité des flottes mobile. Désignées sous le terme générique de mobile device management, ou MDM, elles permettent de gérer et de sécuriser une flotte d’appareils mobiles à distance de manière simple et très efficace.
Grâce à ces solutions de MDM, on peut paramétrer à distance les accès aux terminaux mobiles de ses collaborateurs, localiser leurs appareils en cas de perte et, si besoin, effacer leur contenu. Le tout sur une interface MDM dédiée. Cette dernière permet également de procéder à l’installation d’applications, d’effectuer des diagnostics à distance et de lancer, en cas de besoin, des actions préventives de sécurité.

Bon à savoir : Orange a développé plusieurs offres de mobile device management (MDM), dont une plus spécialement adaptée aux besoins des petites flottes mobiles, à partir d’une vingtaine d’appareils. Baptisée Device Management Express , elle permet de gérer et de sécuriser à distance, grâce à une interface Web sécurisée, une flotte de tablettes et smartphones, en toute autonomie.