<p>De plus en plus d’entreprises investissent dans les outils numériques dédiés à la santé digitale, à travers notamment les applications mobiles et les objets connectés. Selon une étude de StartUpHealth, le secteur de la santé digitale a représenté 11.5 milliards de dollars en 2017, soit, une progression de plus de 40% en un an. Grâce à ces nouveaux dispositifs, le concept « self-care » se démocratise pour permettre à tout un chacun d’avoir un rôle plus actif dans la surveillance et le contrôle de son propre état de santé. Ces dernières années, les progrès en matière de nouvelles technologies en plus du développement de l’Intelligence Artificielle ont permis d’apporter <a href="https://pro.orange.fr/actualites/e-sante-5-technos-qui-vont-revolutionner-la-medecine-CNT000000JCJ3F.html" target="_blank">des solutions toujours plus innovantes dans le domaine de la santé</a> et du bien-être. Il en est ainsi de la technologie RF-Pose – baptisée RF Capture à ses débuts – développée par la branche informatique et IA du Massachusetts Institute of Technology (MIT) – le CSAIL.</p><h2>Le fonctionnement de la technologie RF-Pose</h2><p>La technologie RF-Pose s’appuie sur un principe simple : les ondes peuvent traverser les murs mais sont reflétées par le corps humain. Une antenne se charge de générer un signal radio de type Wi-Fi (bien que beaucoup moins puissant) qui va rebondir sur les corps des personnes présentes dans le champ de dispersion des ondes. Cette technique est loin d’être nouvelle et a notamment déjà été exploitée par l’armée américaine. Néanmoins, les résultats – qui s’affichaient sous forme de tâches – ne permettaient au mieux que de détecter le nombre de personnes derrière un mur ainsi que leur emplacement.</p><p>L’innovation apportée par les chercheurs du MITCSAIL est donc d’avoir réussi à développer un algorithme d'IA capable de retranscrire la réflexion des ondes avec précision et d’obtenir une cartographie en 3D des mouvements, que les individus soient derrière un mur ou tout autre obstacle comme un meuble par exemple. Résultat : toutes les parties du corps sont modélisées et facilement reconnaissables pour créer une véritable représentation squelettique plutôt que de présenter une tâche ou une simple silhouette approximative. Le RF-Pose permet ainsi de déterminer en temps réel et avec précision, la position corporelle d’une personne. La technologie RF-Pose s’apparente ainsi tout naturellement à de la motion capture à la différence près qu’il ne sera pas nécessaire de placer de capteurs corporels sur un individu pour pouvoir reconnaître parfaitement ses mouvements et ses postures.</p><h2>Technologie RF-Pose : pour quels usages médicaux ?</h2><p>La technologie RF-Pose a été <a href="https://pro.orange.fr/actualites/sante-connectee-aurons-nous-demain-un-medecin-dans-la-poche-CNT000000JCKtD.html?_ga=2.8667765.1708928513.1543170389-396358310.1535967124" target="_blank">développée à des fins médicales</a>, notamment pour pouvoir surveiller, de manière beaucoup plus simple et moins intrusive, l’état de santé des personnes âgées, des personnes en situation de handicap à leur domicile ou des personnes souffrant de certaines pathologies spécifiques (maladie de Parkinson, sclérose en plaques,…). Plus concrètement, cette technologie permet par exemple de détecter une chute et, de manière générale, de repérer des attitudes anormales – et donc les changements de comportements –  pour pouvoir prévenir les secours dans les meilleurs délais et adapter au mieux les soins médicaux.</p><p>Le RF-Pose évite de devoir porter sur soi un bracelet, une montre ou tout autre objet connecté pour pouvoir être suivi. Cela élimine d’autant plus le risque d’oubli. De plus, la précision obtenue par la technologie RF-Pose est telle qu’il est possible de distinguer le mouvement de la poitrine qui se soulève durant la respiration d’un individu et donc, de définir son rythme cardiaque. Il est alors possible d’établir à distance un diagnostic pour identifier un éventuel problème cardiaque. De ce fait, le RF-Pose est en mesure d’analyser la respiration pour distinguer une personne au repos ou assoupie dans son canapé d’une personne ayant un malaise et inconsciente.</p>