<p>Depuis trois ans, la crème de la technologie se donne rendez-vous au salon Viva Technology, ou Viva Tech, qui s’est déroulé cette année du 24 au 26 mai dernier à Porte de Versailles. Une belle occasion de découvrir en avant-première les produits qui vont révolutionner le monde de demain et d’échanger avec divers acteurs de la technologie.</p><h2>Réunir les pépites de la technologie au même endroit</h2><p>Selon les organisateurs qui sont Publicis et Les Échos, le<strong> salon Viva Technology</strong> est à l’image de ce que représente le CES de Las Vegas et même s’ils ne sont pas tout à fait du même niveau, VivaTech a tout de même fait une belle prouesse lors de cette troisième édition, en concentrant durant trois jours 8 000 start-up, près de 70 000 visiteurs et plus de 1 400 investisseurs du monde entier.</p><p>Le Président Emmanuel Macron a inauguré cet événement en donnant son point de vue sur la force positive insufflée par la technologie pour l’économie et la société avec un plaidoyer pour une innovation responsable et inclusive. D’autres figures de l’industrie sont également intervenues dont Mark Zuckerberg qui a parlé, entre autres, de <a href="https://pro.orange.fr/actualites/rgpd-comment-se-mettre-aux-normes-CNT0000012UNyY.html" target="_blank">la protection des données</a>. Un sujet de circonstance après l’affaire Cambridge Analytica qui a ébranlé la firme récemment et à la veille de l’application du RGPD.</p><h2>Des innovations marquées par l’intelligence artificielle</h2><p>Le salon VivaTech a été marqué par <a href="https://pro.orange.fr/actualites/3-robots-au-service-des-professionnels-CNT0000012XMRW.html" target="_blank">la présence des robots</a> qui semblent devenir de plus en plus « humains », plus réalistes et toujours aussi serviables. D’autres technologies n’ont pas manqué d’attirer l’œil des visiteurs comme le taxi autonome de Navya, la voiture volante Pop.Up, la serrure connectée Bright Lock pour sécuriser les portes d’entrée, StreetCo qui améliore la mobilité à la façon Waze mais pour les piétons ou Gyrolift, le fauteuil gyropode qui veut améliorer le quotidien des personnes en fauteuil roulant. Des inventions liées à la santé et des solutions éco-responsables autour de l'électricité ont également été représentées.</p><p>Les start-up et innovations africaines ont été à l'honneur lors de cette édition dont la croissance s'est élevée à 3,6% l'année dernière. L'espace Afric@Tech a accueilli, entre autres, des jeunes pousses du Maroc, du Rwanda, du Sénégal et du Nigeria.</p><h2>De la découverte, du divertissement et pourquoi pas un job !</h2><p>Les deux premiers jours ont été consacrés principalement aux acteurs professionnels pour que les différentes startups puissent présenter leurs produits, échanger avec d’autres participants, séduire les investisseurs, trouver des partenariats, … Seul le dernier jour du 26 mai a été ouvert au grand public, où les personnes en recherche d’emploi avaient l’opportunité de passer un entretien avec les startups et les grands groupes présents. Ce dernier jour a également donné l’occasion aux participants et aux visiteurs de profiter de nombreuses animations visuelles dans le Hall of Tech où on y trouvait plusieurs espaces dédiés : Tech Park (pour admirer la performance des robots), Mobility Park (destiné aux <a href="https://pro.orange.fr/actualites/robomart-la-voiture-autonome-qui-livre-des-fruits-et-legumes-frais-a-domicile-CNT000000X1Vuj.html" target="_blank">voitures autonomes</a>), VR Park (pour les jeux en réalité virtuelle) et Mega Tech Show (pour apprécier les drones et les robots).</p>