<style type="text/css" media="all"> @import url("/pg/drupal/system.base.css"); @import url("/pg/drupal/node.css"); @import url("/pg/drupal/search.css"); @import url("/pg/drupal/views.css"); @import url("/pg/drupal/onecol.css"); @import url("/pg/drupal/layout.css");</style> <div id="page-wrapper"><div id="page"> <div id="header"><div class="section clearfix"> </div></div> <!-- /.section, /#header --> <div id="main-wrapper"><div id="main" class="clearfix"> <div id="content" class="column"><div class="section"> <a class="o_r_notchanged" id="main-content"></a> <div class="region region-content"> <div id="block-system-main" class="block block-system"> <div class="content"> <div id="node-971" class="node node-panel clearfix"> <div class="content"> <div class="panel-display panel-1col clearfix" > <div class="panel-panel panel-col"> <div><div class="panel-pane pane-custom pane-1" > <div class="pane-content"> <p style="">Au premier abord, Skyn ressemble à n'importe quel bracelet connecté. A la seule différence que celui-ci ne calcule pas votre nombre de pas ou votre rythme cardiaque mais plutôt votre taux d'alcoolémie.</p> <p style="">Créé par la société américaine BACtrack, un fabriquant d'alcootest, ce petit bijou possède des capteurs biométriques qui détectent la présence d'alcool dans la sueur. Un logiciel analyse ensuite les données et calcule votre taux d'alcoolémie. Le résultat est envoyé sur votre smartphone grâce à une application que vous aurez précédemment installée.</p> <p style="">L'objectif de cet objet connecté est bien sûr d'alerter son propriétaire s'il a trop bu et n'est pas en mesure de prendre le volant. Il peut également contacter une tierce personne pour la prévenir. Skyn servira aussi à analyser la consommation quotidienne d'alcool et les données pourront être transmises à un médecin.</p> <p style="">Fort de son succès, Skyn est déjà sorti vainqueur d'un concours (Wearable Alcohol Biosensor Challenge) et a remporté un beau chèque de 200 000$ remis par l'Institut national sur l'abus d'alcool et l'alcoolisme aux États-Unis. Il ne lui reste plus qu'à obtenir l'autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) avant d'être commercialisé outre-Atlantique. </p> </div> </div> </div> </div> </div> <div style="display: none;"></div> </div> </div> </div> </div> </div> </div></div> <!-- /.section, /#content --> </div></div> <!-- /#main, /#main-wrapper --> <div id="footer"><div class="section"> </div></div> <!-- /.section, /#footer --> </div></div> <!-- /#page, /#page-wrapper -->