Le 24 septembre 2021, il est tombé 240 mm de pluie dans le Gard en quelques heures. Dit autrement, « il est tombé l'équivalent d'une baignoire d'eau par mètre carré en quelques heures ». De ces deux informations, il est probable que l'analogie de la baignoire réalisée par un journaliste soit la plus à même de vous représenter le volume d'eau en quelques heures.

D'autant plus si cette analogie est accompagnée d'une infographie. Transposé aux données de l'entreprise, cet exemple illustre la puissance de la visualisation des données. Echangez l'eau par les ventes, les leads, les clients, le turn-over des employés et vous aurez une idée assez claire de la puissance de la transcription en image de l'information.

Visualiser la donnée : quels avantages ?

La donnée est le pétrole de l'entreprise. Un lieu commun partagé par toutes les entreprises, de la TPE à la multinationale. Sans données, le pilotage de l'entreprise est impossible. De la trésorerie aux stocks, des ventes au chiffre d'affaires, le suivi de l'entreprise et sa gestion passent par une étude fine des chiffres et de leur évolution, quel que soit le métier dans l'entreprise.

Si chacun est conscient du potentiel de la donnée et de son exploitation, la réalisation et l'analyse des tableaux de bord susceptibles de parler à chacun reste complexes. Mauvais choix de chiffres, difficulté à analyser les tableaux proposés, indicateurs peu pertinents… la liste est longue. En l'absence de data analyst il est facile de se perdre dans le labyrinthe de la donnée.  

Pour contourner cet obstacle, la visualisation de données ou dataviz, est l'arme fatale du tableau de bord. D'autant plus si à cette visualisation s'ajoute une partie de storytelling ou datastorytelling. Une approche qui vise à raconter une histoire avec les données pour l'adapter à son audience. Une démarche efficace et qui présente de nombreux avantages :
-    La visualisation de données permet de comprendre des données abstraites ou difficiles.
-    Elle permet d'un seul coup d'œil d'analyse l'évolution des ventes, des leads, des stocks
-    Elle permet de comprendre des concepts complexes
-    Elle permet de simplifier l'analyse de données
-    Elle est prédictive

A titre d'exemple, vous avez sans doute déjà vu cette infographie ce qu'il se passe sur Internet en 1 Minute. L'objectif de cette infographie est celui d'une prise de conscience de l'échange de données sur une multitude de plateformes (instagram, twitter, whatsapp, emails…) en 60 secondes. A la lecture chacun pressent que les volumes échangés sont gigantesques, mais pourtant difficile à appréhender. En revanche, visualiser ce que peuvent représenter 1001 photos téléchargées en 1 seconde sur Instagram frappe plus sûrement les esprits.

En résumé, la datavisualisation présente le triple avantage de faire des données de l'entreprise une mine d'or dans laquelle puiser, de faire gagner du temps d'analyse et de piloter plus finement l'entreprise. S'il fallait ajouter des arguments en faveur de la datavisualisation, retenez que 80 % des personnes se souviennent de ce qu'ils voient (20 % ce qu'ils entendent) et que le cerveau traite 60 000 fois plus vite l'image que la parole.

Datavisualisation : comment faire ?

Réaliser des tableaux de bord pour piloter votre métier ou votre entreprise nécessite une approche méthodique et, comme souvent, à se poser les bonnes questions avant même de rechercher l'outil idéal. La question centrale est : quels sont les indicateurs pertinents pour mon métier ? Si elle semble triviale, cette question est pourtant plus complexe qu'il n'y paraît. Prenons un exemple simple, si vous avez une boutique en ligne, vous pouvez considérer que le nombre de visiteurs est un indicateur pertinent. Peut-être, ou non. Il peut être plus intéressant par exemple de coupler cet indicateur avec la source des visiteurs et de la corréler avec vos campagnes marketing ou publicitaire en cours.

Vous l'avez compris, les bons indicateurs doivent être corrélés avec vos actions et répondre à la question : en quoi mes actions influent (positivement ou négativement), sur mes résultats. Répondre à cette question nécessite de définir des indicateurs utiles aux métiers, ou à votre entreprise. Pas seulement des évolutions de chiffre découplées des initiatives pour les obtenir. Il est très facile de réaliser un tableau de bord flatteur en utilisant des métriques peu utiles, par exemple, un taux d'ouverture élevé sur une campagne email s'il n'est pas ramené au taux de clics.

Pour le dire autrement, la première étape est donc de débuter par l'objectif métier et concevoir votre tableau de bord en fonction de vos objectifs pour en évaluer la performance. Dans l'idéal, ce travail doit être fait de manière collective avec chaque collaborateur. Ou avec lucidité si vous êtes seul.

Dans un deuxième temps, une fois les indicateurs à suivre définis, identifiez les données à votre disposition. Qu'elles soient issues de votre site internet, de vos bases de données, d'un logiciel de gestion ou autre, il faudra faire le tri et choisir les données utiles à vos objectifs.
Ces trois étapes réalisées reste le choix de la mise en forme de vos indicateurs


Quels outils pour la datavisualisation

Avec les progrès de l'intelligence artificielle et l'évolution des logiciels et connecteurs de sources de données, les outils de datavisualisation foisonnent et sont désormais à la portée de tout un chacun. Selon le temps, votre appétence pour les données et le budget, un vaste portefeuille est à disposition.

Google Data Studio : riche, mais complexe
Dans l'hypothèse où votre activité est essentiellement numérique, Google propose avec Data Studio un outil parfaitement adapté à la conception de visualisations de la plus simple à la plus complexe. Avec GDS vous avez le choix de partir de zéro pour concevoir votre propre tableau de bord ou, et c'est son avantage, en puisant dans son très riche catalogue de modèles gratuit disponible sur le site datastudio


Tableau Software : le tout terrain de la datavisualisation

Outil leader de la visualisation de données et de business intelligence, Tableau Software est utile à la fois si vous avez de nombreuses sources de données à consolider et un besoin de tableaux très diversifiés. Ses possibilités sont nombreuses et exigent un minimum de formation pour le maîtriser. Toutefois, les tutoriaux en ligne sont nombreux et, comme pour Google Data Studio, une communauté est disponible pour vous aider.

Power B.I : l'IA au service de la datavisualisation

Evidemment, vous pouvez réaliser de la datavisualisation avec Excel. Mais devant les limitations du tableur, Microsoft à lancé il y a quelques années un outil additionnel Power-BI qui est aujourd'hui un logiciel à part entière dédiée à la conception de tableaux de bord visuels. Tout comme Tableau Software, la prise en main est parfois aride. Mais, le logiciel possède l'avantage de s'intégrer parfaitement avec les autres outils de l'éditeur (le minimum qu'il puisse faire), mais surtout tente en permanence de simplifier l'usage de son logiciel par les non-spécialistes. A titre d'exemple, le « smart narrative » est une fonction (encore expérimentale) qui permet de générer automatiquement des analyses de vos visualisations sous forme textuelle.

Toucan Toco : le challenger français

L'entreprise française Toucan Toco n'a pas à rougir face aux géants d'outre-Atlantique. Destiné aux PME, l'éditeur propose une variété de visualisations très riche. Il a été un des premiers à promouvoir le concept de data storytelling, soit la contextualisation des données pour mieux les comprendre. Comme ses concurrents il permet de réaliser une multitude d'analyses (temps réel, en libre service, prédictive visuelle etc.)

Powerslides : l'art de la présentation

Tout comme Toucan Toco, Powerslides est aussi focalisé sur le data storytelling et, comme son concurrent met en avant la facilité à réaliser la visualisation de données. Pour ce faire de nombreux modèles sont utilisables directement sans qu'il y ait besoin d'avoir recours à des heures de conception. Par ailleurs, PowerSlides met aussi en avant le travail collaboratif, souvent nécessaire pour l'élaboration de datavisualisation.

Choisir un outil n'est pas chose aisée. Là aussi, il est important de bien définir ses besoins et les ressources disponibles pour réaliser vos datavisualisations. Tentez d'identifier l'appétence de vos collaborateurs pour le traitement de la donnée et désignez la personne la plus motivée.


Racontez une histoire pour piloter votre entreprise

Vous l'avez noté, le mot storytelling revient souvent dans la visualisation de données. S'il est destiné à être partagé, votre tableau de bord sera en effet mieux compris si chaque visualisation emporte une contextualisation pour mieux appréhender la donnée.

Cette partie permet de réaliser le chemin qui a amené à chaque information et résultat pour combler les éventuels manques.
En suivant ces règles de base, le partage et analyse des mesures devraient rapidement vous permettre de piloter la performance de votre entreprise en comprenant mieux ses points de force et de faiblesse. Bien réalisés, les tableaux de bord vous guideront naturellement vers l'action et vous permettront d'anticiper. En somme d'aligner vos tactiques sur la stratégie globale.