« La pénurie de main-d'oeuvre reste la principale difficulté des entreprises du bâtiment », souligne Thierry Bricola, secrétaire général adjoint de la Capeb du Haut-Rhin (confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment). Les artisans du Haut-Rhin ont signé, début décembre, une convention de partenariat avec les dix agences départementales de Pôle Emploi, déclinaison de l'accord national signé en juin 2021. Le principal objectif est d'identifier parmi les demandeurs d'emploi des personnes qui pourraient s'orienter vers le secteur du bâtiment.

« La voie de l'apprentissage ne suffit plus, et les personnes qualifiées ont en général déjà trouvé un emploi. Nous devons donc trouver de nouvelles personnes auprès de Pôle Emploi », reprend Thierry Bricola. Les artisans souhaitent notamment développer la préparation opérationnelle à l'emploi individuelle (POEI), qui permet de former à une prise de poste. Une formation de technicien de maintenance d'équipements de chauffage est déjà en cours dans ce cadre avec l'AFPA (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes).

Création d'entreprise

Le partenariat porte aussi sur une meilleure information mutuelle. Ainsi les artisans renseigneront les conseillers de Pôle Emploi sur les métiers du bâtiment, tandis que ces derniers présenteront aux dirigeants de la Capeb les dispositifs et aides à l'embauche dont ils peuvent bénéficier. Des actions seront également menées pour valoriser les métiers du bâtiment auprès des femmes, par des actions de communication mettant en avant des dirigeantes du secteur. Un dernier volet porte enfin sur la création et la reprise d'entreprises artisanales. « C'est aussi une bonne façon de retrouver un emploi », souligne Thierry Bricola.