<p>Depuis la fin de l’année 2018, les téléphones pliables font l’objet d’une attention toute particulière de la part des constructeurs de téléphonie. C’est même devenu une des grandes tendances en matière de design de téléphone en 2019, et déjà quelques modèles sont proposés sur le marché. À l’heure où <a href="https://pro.orange.fr/actualites/pourquoi-les-smartphones-sont-ils-de-plus-en-plus-grands-CNT0000017fbil.html" target="_blank">nos smartphones deviennent de plus en plus imposants</a>, flirtant parfois avec les dimensions d’une tablette, la technologie permettant de plier votre terminal a de quoi intéresser bon nombre de consommateurs. Nous vous proposons un retour complet sur cette innovation !</p><h2>Les produits annoncés</h2><p>L’un des premiers modèles de téléphone pliable que nous avons pu apercevoir était le FlexPai, un modèle de la marque chinoise Royole. C’était au salon du CES en janvier, et il avait suscité quelques réactions. Elles étaient plutôt partagées : les critiques percevaient ce produit comme amusant mais largement perfectible, signe d’une technologie encore pas suffisamment adaptée.</p><p>C’est surtout à partir de février 2019, lors du Mobile World Congress (MWC) que nous avons pu voir quelques produits de grandes marques, Samsung et Huawei en premier lieu, qui ont conçu et présenté des téléphones pliables convaincants.</p><p>Samsung : le Samsung Galaxy Fold est le premier smartphone avec écran pliable de la firme coréenne. Le constructeur ne s’en cache pas, il travaillait sur cette technologie depuis des années. Sur le produit, on peut donc retrouver deux écrans, une encoche et un nombre record de six caméras. Les écrans sont respectivement de 4,6 pouces AMOLED, et de 7,3 pouces (pour celui qui se plie) embarquant la technologie Infinity Flex Display.</p><p><a href="https://pro.orange.fr/actualites/pourquoi-huawei-s-impose-comme-un-leader-dans-le-domaine-des-telephones-CNT000000Xqz7p.html" target="_blank">Huawei : le géant chinois</a> a très vite répliqué le lendemain, lui aussi lors du MWC de Barcelone avec le Mate X. Ce smartphone de très haute qualité, lui aussi, bénéficie de performances techniques abouties, avec un double écran très séduisant et ergonomique. Il ne faudra que quelques secondes pour le plier, et la prise en main est très agréable.</p><p>Oppo : c’est le troisième constructeur qui nous a proposé un smartphone pliable, bien que sa date de lancement ne soit vraisemblablement pas pour tout de suite. Là encore, le fabricant a profité de la conférence à Barcelone pour le présenter. Il ressemble bien plus au modèle de chez Huawei qu’à celui de Samsung, et est pliable en seulement quelques secondes. Une fois repliée, l'apparence est similaire aux téléphones du marché. Petit plus : les caméras qui sont déployées en même temps que le smartphone pliable s’adaptent parfaitement afin de ne pas gêner lorsque l’on décide de le plier.</p><p>LG : l’autre grand constructeur coréen a opté pour une conception relativement différente. Son LG V50 est doté d’une option dual-screen qui permet donc de placer également deux écrans, mais séparés cette fois-ci par une charnière.</p><h2>La naissance d’une nouvelle génération de téléphones</h2><p>Il est clair que nous assistons actuellement à la naissance d’une nouvelle génération de téléphones portables. L’approche apparaît aux yeux du grand public comme assez futuriste, et le fait de pouvoir plier un écran, qui était alors quelque chose de figé dans notre conception, est innovant. Bien plus qu’un simple écran flexible, les technologies actuelles permettent d’avoir également des batteries flexibles, et de nouvelles méthodes d’utilisation pour les supports existants. À terme, il est fort probable que les modèles ergonomiques de smartphones et de tablettes fusionnent en cette conception finale.</p><h2>Booster le marché des smartphones</h2><p>Il est intéressant de voir pourquoi cette technologie intrigue tant. Ce n’est clairement pas un gadget, mais une grande évolution dans l’histoire des smartphones, et ce, pour plusieurs raisons. Il faut connaître le contexte des ventes de smartphones actuelles, qui stagnent ces derniers temps. Les consommateurs sont de moins en moins enclins à changer d’appareil chaque année, et cherchent à les rentabiliser au maximum, <a href="https://pro.orange.fr/actualites/quel-smartphone-haut-de-gamme-choisir-en-fonction-de-vos-besoins-CNT000001dJEJq.html" target="_blank">puisqu’ils les achètent de plus en plus cher</a>.</p><p>La technologie récente des écrans bord à bord a su redynamiser les conceptions visuelles des smartphones. En revanche, nous sommes déjà quasiment arrivés à occuper tout l’espace de l’écran, et les écrans pliables semblent être synonymes de retour d’une innovation nécessaire pour booster les ventes.</p><h2>De nouveaux usages</h2><p>Ces derniers auront donc la capacité d’adopter à la fois deux formes, celle du téléphone classique et celle de la tablette, qui se caractérise par un plus grand espace et souvent, un plus grand confort visuel. Offrir aux consommateurs ce deux en un permettrait d’enrichir considérablement les produits vendus et de leur proposer une vraie innovation utile. Être capable de se balader dans la rue avec son smartphone, puis pouvoir le transformer en une véritable tablette, afin de regarder une série ou de suivre l’actualité, est un concept qui intéresse à la fois les constructeurs et les consommateurs.</p><p>Les écrans pliables offrent également un nouveau panel d’interactions. Aujourd’hui, notre téléphone est une simple vitre tactile sur laquelle nous pouvons interagir avec nos doigts. En revanche, dans un futur proche, pouvoir la plier et profiter d’une technologie liée à la torsion pourrait révolutionner plusieurs domaines, comme celui du jeu vidéo. De plus, on peut facilement imaginer des fonctionnalités qui pourraient s’avérer pratiques quand il est question de lecture sur tablette.</p><h2>Un avenir toutefois incertain</h2><p>Le premier obstacle majeur pour son introduction sur les marchés semble être son prix. Pour ce qui est des modèles annoncés par les constructeurs Samsung et Huawei, les prix sont respectivement de 2 000 € et 2 299 €. S’ils sont de véritables vitrines technologiques pour les constructeurs, difficile d’imaginer que des produits à un tel prix seront fortement courtisés et représenteront la norme, du moins à court terme.</p><p>De plus, il ne faut pas omettre que les ventes de tablettes sont en déclin depuis plus de 15 trimestres consécutifs, et que de plus en plus de consommateurs cherchent à réduire au maximum leur consommation d’écran. Pour être véritablement capable de remplacer nos smartphones actuels, les modèles pliables devront être encore plus performants que ce qui se fait sur le marché actuel.<br /> Et ce ne sera pas une mince affaire, tant l’optimisation depuis plus de 10 ans, par exemple depuis le premier iPhone en 2007, a été épurée. L’ergonomie est travaillée depuis des années et les batteries sont optimisées pour un format comprenant un seul écran. Avec l’apparition d’un modèle pliable, c’est toute la conception globale qu’il faut revoir et adapter.</p><p>D’ailleurs, les modèles de smartphones pliables présentés restent assez épais. Si Huawei sort plutôt vainqueur à ce jeu-là, des modèles comme le FlexPai font environ 1,5 cm d’épaisseur. Pour vous donner un ordre d’idée, c’est l’équivalent de deux iPhones l’un sur l’autre. Sur ce point, cela fait des années que les constructeurs s’efforcent de rendre nos appareils de plus en plus fins, et difficile d’imaginer que les consommateurs accepteront ce retour en arrière.</p><p>Enfin, on peut aussi s’interroger quant à la fragilité de ces produits. Certes, nous pouvons désormais plier un écran, mais ce sont des parties de l’appareil qui demeurent très fragiles. Les constructeurs annoncent environ 200 000 mouvements possibles avant d’abîmer l’appareil, ce qui impose de facto une limite de durée de vie assumée.</p>