<style type="text/css" media="all"> @import url("/pg/drupal/system.base.css"); @import url("/pg/drupal/node.css"); @import url("/pg/drupal/search.css"); @import url("/pg/drupal/views.css"); @import url("/pg/drupal/onecol.css"); @import url("/pg/drupal/layout.css");</style> <div id="page-wrapper"><div id="page"> <div id="header"><div class="section clearfix"> </div></div> <!-- /.section, /#header --> <div id="main-wrapper"><div id="main" class="clearfix"> <div id="content" class="column"><div class="section"> <a class="o_r_notchanged" id="main-content"></a> <div class="region region-content"> <div id="block-system-main" class="block block-system"> <div class="content"> <div id="node-1012" class="node node-panel clearfix"> <div class="content"> <div class="panel-display panel-1col clearfix" > <div class="panel-panel panel-col"> <div><div class="panel-pane pane-custom pane-1" > <div class="pane-content"> <p>Alors que les Bleus, d&#233;j&#224; qualifi&#233;s pour les huiti&#232;mes de finale, pr&#233;parent leur dernier match contre la Suisse, dimanche &#224; Lille, la pol&#233;mique du bras d'honneur de Pogba agite les esprits.</p> <p>Vous l'avez vu ce geste, effectu&#233; par Paul Pogba, &#224; la fin du match contre l'Albanie ? Sans doute pas et pour cause puisque les m&#233;dias fran&#231;ais ont d&#233;cid&#233; de ne pas le diffuser, m&#234;me si des captures vid&#233;o circulent sur YouTube. Alors, c'est quoi au juste ? Un bras d'honneur adress&#233; &#224; la presse ? Un pas de danse pour f&#234;ter la victoire des Bleus, comme l'a affirm&#233; l'int&#233;ress&#233; apr&#232;s-coup ? Peu importe au fond, chacun se fera sa propre id&#233;e. Par rapport &#224; la v&#233;rit&#233; du terrain, tout cela reste bien anecdotique.<br />Enfin tout de m&#234;me, heureusement que la France l'a gagn&#233; ce match contre l'Albanie. Imaginez un peu si, en plus, les Bleus l'avaient perdu. L&#224;, Pogba se serait litt&#233;ralement fait tailler en pi&#232;ces. Pourtant, on commence &#224; bien le conna&#238;tre ce joueur. Entier, g&#233;n&#233;reux, capable du meilleur un jour, comme du pire le lendemain (eu &#233;gard &#224; ses capacit&#233;s sur le terrain), parfois &#233;nervant, il ne laisse personne indiff&#233;rent. Forc&#233;ment, cela l'expose davantage que les autres. Si le 10 juillet, la France remporte son championnat d'Europe, tout cela sera oubli&#233; et il sera port&#233; aux nues. Ainsi va la vie. </p> <h2>L'Espagne marque les esprits</h2> <p>Au fait, vendredi soir &#224; Nice, l'Espagne a sorti un grand match contre la Turquie. Une victoire nette et sans bavure (3-0), bien plus convaincante que celle acquise dans la difficult&#233; lors de leur premier match contre la R&#233;publique tch&#232;que. La Roja monte en puissance. Au vu de cette deuxi&#232;me rencontre, le s&#233;lectionneur espagnol, Vicente Del Bosque, peut nourrir de belles ambitions pour la suite de la comp&#233;tition. S'ils doivent les croiser sur leur route, les Bleus sont pr&#233;venus.</p> <h2>P&#233;tard mouill&#233;</h2> <p>Les Tch&#232;ques peuvent dire merci aux supporteurs croates. Ces derniers leur ont bien facilit&#233; la tache, lors du match qui opposait la R&#233;publique tch&#232;que &#224; la Croatie (2-2). A quelques minutes de la fin de la rencontre, l'&#233;quipe croate avait le match en main. Mais la rencontre a &#233;t&#233; interrompu, pour cause de fumig&#232;nes jet&#233;s sur la pelouse par une frange d'ultras croates. De retour sur la pelouse, les joueurs croates, visiblement perturb&#233;s par cet incident, se sont mis &#224; d&#233;jouer et ont conc&#233;d&#233; un p&#233;nalty, qui a permis aux Tch&#232;ques d'&#233;galiser. Quand le &#171; douzi&#232;me homme &#187;, cens&#233; supporter son &#233;quipe, la dessert, &#231;a peut faire tr&#232;s mal.</p> <h2>Ferveur viking</h2> <p>Ce samedi, l'Islande joue contre la Hongrie &#224; Marseille. D'apr&#232;s les d&#233;comptes, plus de 30 000 supporters islandais se seraient d&#233;plac&#233;s en France pour soutenir leur &#233;quipe. Soit 10 % de la population de ce petit caillou volcanique perdu aux confins de l'Europe. Imaginez pareil engouement chez nous, lors de la prochaine coupe du monde en Russie. Au bas mot, cela ferait 6 millions et demi de supporters fran&#231;ais &#224; acheminer sur place. Il vaudrait mieux pas que les pilotes de ligne se mettent en gr&#232;ve &#224; ce moment l&#224;.</p> </div> </div> </div> </div> </div> <div style="display: none;"></div> </div> </div> </div> </div> </div> </div></div> <!-- /.section, /#content --> </div></div> <!-- /#main, /#main-wrapper --> <div id="footer"><div class="section"> </div></div> <!-- /.section, /#footer --> </div></div> <!-- /#page, /#page-wrapper -->