<style type="text/css" media="all"> @import url("/pg/drupal/system.base.css"); @import url("/pg/drupal/node.css"); @import url("/pg/drupal/views.css"); @import url("/pg/drupal/onecol.css"); @import url("/pg/drupal/layout.css");</style> <div id="page-wrapper"><div id="page"> <div id="header"><div class="section clearfix"> </div></div> <!-- /.section, /#header --> <!-- DEBUT MODIFICATION MAGIC On supprime le code pour breadcrumb FIN MODIFICATION MAGIC --> <div id="main-wrapper"><div id="main" class="clearfix"> <div id="content" class="column"><div class="section"> <a class="o_r_notchanged" id="main-content"></a> <!-- DEBUT MODIFICATION MAGIC On supprime le code pour title FIN MODIFICATION MAGIC --> <!-- DEBUT MODIFICATION MAGIC On supprime le code pour tabs FIN MODIFICATION MAGIC --> <div class="region region-content"> <div id="block-system-main" class="block block-system"> <div class="content"> <div id="node-401" class="node node-panel clearfix"> <div class="content"> <div class="panel-display panel-1col clearfix" > <div class="panel-panel panel-col"> <div><div class="panel-pane pane-custom pane-1" > <div class="pane-content"> <p style=""><strong>D&#233;marr&#233; le 24 d&#233;cembre dernier, le mouvement de gr&#232;ve des m&#233;decins, rejoint &#233;galement par les urgentistes de SOS m&#233;decins, se poursuit et se durcit en ce d&#233;but d'ann&#233;e. Autant donc &#233;viter d'attraper la grippe ou la gastro-ent&#233;rite qui ont atteint les seuils d'&#233;pid&#233;mie dans certaines r&#233;gions... D&#233;cryptage du &#171; ras-le-bol &#187; de toute une profession.</strong></p> <h2 style="">Le projet de Loi Sant&#233; qui fait grogner les m&#233;decins</h2> <p style="">Alors que les m&#233;decins des urgences hospitali&#232;res ont rapidement mis fin &#224; leur mouvement de gr&#232;ve apr&#232;s avoir obtenu des r&#233;ponses &#224; leurs revendications, les g&#233;n&#233;ralistes ont quant &#224; eux reconduit leurs actions d&#233;marr&#233;es le jour de No&#235;l, pour obtenir purement et simplement le retrait du projet de Loi Sant&#233; de la ministre Marisol Touraine.</p> <p style="">Largement relay&#233;e par les m&#233;dias ces derniers jours, la g&#233;n&#233;ralisation du tiers payant &#224; partir de 2017 concentre en majorit&#233; la grogne des m&#233;decins, 95% d'entre eux &#233;tant d&#233;favorables &#224; sa mise en oeuvre. Cette banalisation de la dispense d'avances de frais par les patients vient en effet accro&#238;tre un peu plus les charges administratives incombant aux g&#233;n&#233;ralistes. De plus, ceux-ci craignent, &#224; raison, de rencontrer des difficult&#233;s &#224; se faire payer par les caisses d'assurance maladie. Si ces d&#233;lais peuvent &#234;tre consid&#233;r&#233;s comme exceptionnels, les retards concernent pourtant &#224; ce jour environ 20% des actes m&#233;dicaux.</p> <p style="">Hormis cette mesure, la col&#232;re des m&#233;decins vise &#233;galement d'autres articles du projet de Loi, comme la d&#233;l&#233;gation de l'acte de vaccination aux pharmaciens, l'&#233;volution des fonctions des caisses r&#233;gionales de sant&#233; qui entra&#238;nerait des disparit&#233;s g&#233;ographiques pour les patients, ou encore la p&#233;nurie de m&#233;decins dans certaines r&#233;gions.</p> <p style="">Enfin, les g&#233;n&#233;ralistes d&#233;noncent le gel de leurs tarifs depuis plusieurs ann&#233;es -comme celui de la visite &#224; domicile, fix&#233; &#224; 33 euros et n'ayant pas &#233;volu&#233; depuis 2002- et r&#233;clament l'augmentation du prix de la consultation &#224; 25 euros, contre 23 euros &#224; l'heure actuelle.</p> <p style="">Si le retrait complet du texte semble tr&#232;s compromis au regard de la volont&#233; du Gouvernement de r&#233;former, les m&#233;decins n'entendent pas fl&#233;chir et entrent dans leur troisi&#232;me semaine de gr&#232;ve. Certaines organisations repr&#233;sentatives ont par ailleurs averti du durcissement de leur mouvement pour la suite.</p> <h2 style="">La col&#232;re des m&#233;decins vue par les patients</h2> <p style="">Particuli&#232;rement contraignante en cette p&#233;riode hivernale, propice aux &#233;pid&#233;mies de grippes et de gastro-ent&#233;rites, la gr&#232;ve des m&#233;decins s'est traduite ce mardi 6 janvier par la fermeture de plus de 50% des cabinets un peu partout en France, atteignant m&#234;me jusqu'&#224; 80% dans certaines r&#233;gions. Pour les praticiens rest&#233;s disponibles, une grande majorit&#233; a toutefois d&#233;cid&#233; de &#171; boycotter &#187; la carte vitale et de redonner vie &#224; la feuille de soins, dans le cas des patients &#233;tant en mesure d'attendre un certain temps pour obtenir le remboursement de leur caisse afin de ne pas p&#233;naliser les plus d&#233;munis.</p> <p style="">Si ce mouvement de gr&#232;ve aurait pu m&#233;contenter les malades, ils sont pourtant 58% &#224; soutenir leurs m&#233;decins dans leurs revendications, notamment sur la question de la d&#233;sertification des g&#233;n&#233;ralistes dans certaines r&#233;gions qui les touchent plus particuli&#232;rement.</p> <p style="">Aussi, il semblerait toutefois que peu d'entre eux aient v&#233;ritablement ressenti les effets de cette gronde, car dans la r&#233;alit&#233;, des m&#233;decins ont &#233;t&#233; r&#233;quisitionn&#233;s, tandis que d'autres ont pr&#233;f&#233;r&#233; rester ouverts pour ne pas nuire aux patients, notamment dans les r&#233;gions souffrant d'une p&#233;nurie de g&#233;n&#233;ralistes. Quant aux autres malades, ils ont toujours pu se tourner vers les urgences hospitali&#232;res. Sur ce sujet, alors que certains services ont d&#233;clar&#233; &#234;tre satur&#233;s, d'autres ont indiqu&#233; n'avoir pas subi plus d'engorgement qu'habituellement.</p> <p style="">Reste &#224; suivre l'issue de la rencontre qui aura lieu le 12 janvier prochain, entre la ministre de la Sant&#233; Marisol Touraine et les organisations repr&#233;sentatives des m&#233;decins lib&#233;raux, pour savoir quelles r&#233;ponses seront apport&#233;es &#224; leurs revendications et quel tournant prendra le mouvement.</p> </div> </div> </div> </div> </div> <div style="display: none;"></div> </div> </div> </div> </div> </div> </div></div> <!-- /.section, /#content --> </div></div> <!-- /#main, /#main-wrapper --> <div id="footer"><div class="section"> </div></div> <!-- /.section, /#footer --> </div></div> <!-- /#page, /#page-wrapper -->