JO de Paris 2024 : quelles conséquences sur la gestion des RH ?

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 se déroulent à Paris et en région du 26 juillet au 11 août, puis du 28 août au 08 septembre. L'impact pour les commerces et les entreprises est important. Préparation et encadrement des épreuves, accueil du comité d'organisation et des spectateurs du monde entier, relais médias... Les conséquences s'observent notamment à deux égards.

  1. En matière d'emploi : les JO de Paris 2024 nécessitent des renforts humains. La création de 150 000 emplois directement liés aux Jeux est prévue selon une étude du Centre de Droit et d'Économie du Sport et du groupe Amnyos. Les secteurs de l'évènementiel, du tourisme et de la construction sont les principaux concernés. Les entreprises de sécurité et de gestion des déchets vont également faire face à une hausse de la demande, et les entreprises de presse doivent anticiper un pic d'activité.

  2. En matière de circulation : en Île-de-France particulièrement, le trafic et les restrictions de circulation pendant les Jeux complexifient l'accès aux bureaux et aux commerces. Les salariés risquent de passer plus de temps dans les transports : retards et fatigue sont à prévoir. En ce qui concerne les commerces, les difficultés d'accès risquent de provoquer une baisse d'activité avec la clientèle habituelle mais sans doute compensée par l'afflux touristique. Les livraisons des professionnels, également, seront perturbées.

Ces conséquences notables des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 imposent certains ajustements dans les entreprises concernées : recruter, aménager les plannings et mettre en place le télétravail. La loi permet à cet effet des dérogations temporaires.

Des dérogations au repos dominical hebdomadaire pendant les JO de Paris 2024

Les articles L3132-1 et suivants du Code du travail imposent au moins un jour de congé par semaine, le dimanche, sauf dérogations. Deux dérogations spécifiques sont prévues à l'occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

La suspension temporaire du repos hebdomadaire pour absorber la charge de travail

Le décret du 23 novembre 2023 autorise certains employeurs, pour la période du 18 juillet au 14 août 2024, à suspendre le repos hebdomadaire de leurs salariés sous réserve de maintenir au moins deux jours de repos mensuels. Vous êtes concerné à condition de participer à l'organisation ou à la diffusion des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Concrètement, vous pouvez imposer le travail 7/7 à condition de connaître un « surcroît extraordinaire de travail » en tant que chef d'entreprise dans les secteurs suivants :

  • Entreprises de médias et d'agences événementielles techniques mobilisées par Olympic broadcasting services (OBS) pour la captation, la transmission, la diffusion et la retransmission des compétitions.

  • Prestataires d'hospitalités ou de livraison des événements, experts de traitement des données de chronométrage ou d'affichage sur écrans géants temporaires.

Les salariés dont le repos hebdomadaire est suspendu doivent bénéficier d'un repos compensateur d'une durée égale à celle du repos suspendu, à prendre au terme de la période de dérogation.

Suspendre le repos hebdomadaire d'un salarié risque de provoquer de la fatigue. C'est pourquoi il est recommandé, avant d'envisager cette mesure, de recruter pour les besoins de la période.

Le repos hebdomadaire par roulement pour ouvrir le dimanche

Les JO de Paris 2024 se déroulent à Paris, dans les départements de Seine-et-Marne, des Yvelines, des Hauts-de-Seine et de Seine-Saint-Denis, et dans les villes de Marseille, Nice, Bordeaux, Lyon, Châteauroux, Nantes, Saint-Étienne, Lille et Teahupoo. L'afflux touristique s'y annonce très important. Pour fournir une offre de biens et de services adaptée, et pour permettre aux professionnels de profiter de cet afflux, l'article 25 de la loi du 19 mai 2023 prévoit une mesure dérogatoire au repos dominical.

En tant que commerçant ou prestataire de services, vous allez pouvoir déroger à la règle du repos dominical des salariés, en instaurant le repos hebdomadaire par roulement, selon les modalités suivantes :

  • Vous êtes implanté dans une ville qui accueille les JO, ou dans une ville limitrophe.

  • La dérogation vaut pour la période du 15 juin au 30 septembre 2024, et à condition d'avoir été autorisée par arrêté préfectoral.

  • Le salarié doit accepter de travailler le dimanche. En contrepartie, sa rémunération est doublée et il bénéficie d'un repos compensateur.

Embaucher pour renforcer ses équipes pendant les JO de Paris 2024

Spectateurs et travailleurs du monde entier sont attendus pour organiser et assister aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2023. Les secteurs de l'hôtellerie-restauration et du transport de personnes, particulièrement, ont tout intérêt à augmenter leurs effectifs, pour tirer parti des retombées économiques de l'évènement.

Comment recruter pour les JO de Paris 2024 ? Vous pouvez recruter des salariés en CDD pour les JO de Paris 2024. Voici quelques conseils pour trouver les candidats.

  • La plateforme Emplois 2024 (www.emplois2024.fr) est dédiée aux offres d'emploi pour les JO de Paris 2024. Vous accédez par ce biais à un vivier de travailleurs compétents et motivés.

  • Vous êtes potentiellement en concurrence avec les employeurs de stations balnéaires, qui constituent leurs effectifs pour la saison d'été. Pour attirer des travailleurs saisonniers à Paris, usez d'arguments efficaces. La rémunération du salarié, notamment, est un argument très convaincant. Notez que vous êtes aussi en concurrence avec le Comité d'organisation des JO de Paris 2024, ne tardez pas.

  • Le recrutement dans le secteur de la restauration est tendu. Embaucher des jeunes de 16 à 18 ans peut être une solution intéressante : ils n'ont certes pas l'expérience, mais vous pouvez les former.

Recourir au télétravail pour faciliter le quotidien des salariés

La circulation dans les villes qui accueillent les JO de Paris 2024 s'annonce perturbée, et particulièrement à Paris. Il faut prévoir un trafic très dense en raison du monde, et des plans de circulation « hardcore » selon les dires du ministre du délégué aux Transports. Pour vos salariés, se rendre au bureau peut s'avérer éprouvant. Voici des recommandations pour limiter le stress et la fatigue :

  • Incitez vos collaborateurs à venir travailler à pied ou en vélo, si la distance le permet. Tout Paris en effet reste accessible aux piétons et aux cyclistes.

  • Les transports en commun risquent d'être perturbés. Tenez-vous informé des fermetures de stations de métro, pour relayer l'information auprès de vos équipes. Sachez en outre que les jours de compétition, les zones proches des sites sont fermées aux bus de la RATP.

  • Instaurez le télétravail. C'est une option très efficace pour limiter les désagréments de vos salariés. Le télétravail est également un bon moyen d'éviter les retards !

Offrir des bons d'achat et des cadeaux pour motiver et rétribuer vos salariés

Pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, vous bénéficiez d'exonérations de cotisations sociales exceptionnelles sur les bons d'achat et les cadeaux offerts à vos salariés. Vous pouvez offrir à chacun jusqu'à 966 € de bons d'achat et de cadeaux, sans payer de cotisations sociales.