Depuis le 1er janvier 2021, certains appareils électriques et électroniques doivent être commercialisés avec l'indication de leur indice de réparabilité. Rappelons que cet indice, présenté sous la forme d'un logo représentant une clé de mécanicien entourée d'un engrenage et accompagné d'une note allant de 0 à 10, permet aux consommateurs, comme son nom l'indique, de savoir si un tel équipement peut être réparé facilement.En pratique, les producteurs, importateurs et distributeurs des produits concernés doivent communiquer l'indice de réparabilité aux vendeurs de ces produits, ainsi qu'à toute personne qui en fait la demande. De leur côté, les commerçants sont tenus de faire figurer cet indice, de manière visible, sur chaque équipement concerné (ou à proximité immédiate) proposé à la vente dans leur magasin. De même, ils doivent afficher l'indice de manière visible dans la présentation du produit et à proximité de son prix lorsqu'il est vendu sur internet.

De nouveaux produits concernés

Actuellement, 5 catégories d'équipements sont concernées par cette obligation, à savoir les smartphones, les ordinateurs portables, les téléviseurs, les lave-linges à hublot et les tondeuses à gazon électriques.À compter du 5 novembre 2022, les nouveaux produits suivants devront être vendus avec l'indication de leur indice de réparabilité : les aspirateurs filaires, les aspirateurs robots, les aspirateurs non filaires, les lave-linges ménagers à chargement par le dessus, les lave-vaisselles ménagers et les nettoyeurs à haute pression.

Arrêté du 22 avril 2022, JO du 4 mai

Arrêté du 22 avril 2022, JO du 4 mai

Arrêté du 22 avril 2022, JO du 4 mai

Arrêté du 22 avril 2022, JO du 4 mai

Arrêté du 22 avril 2022, JO du 4 mai

Arrêté du 22 avril 2022, JO du 4 mai