<style type="text/css" media="all"> @import url("/pg/drupal/system.base.css"); @import url("/pg/drupal/node.css"); @import url("/pg/drupal/search.css"); @import url("/pg/drupal/views.css"); @import url("/pg/drupal/onecol.css"); @import url("/pg/drupal/layout.css");</style> <div id="page-wrapper"><div id="page"> <div id="header"><div class="section clearfix"> </div></div> <!-- /.section, /#header --> <div id="main-wrapper"><div id="main" class="clearfix"> <div id="content" class="column"><div class="section"> <a class="o_r_notchanged" id="main-content"></a> <div class="region region-content"> <div id="block-system-main" class="block block-system"> <div class="content"> <div id="node-380" class="node node-panel clearfix"> <div class="content"> <div class="panel-display panel-1col clearfix" > <div class="panel-panel panel-col"> <div><div class="panel-pane pane-custom pane-1" > <div class="pane-content"> <p>Courir apr&#232;s ses r&#232;glements, et m&#234;me pire,&#160; de ne jamais voir la couleur de son argent est devenu monnaie courante. Redout&#233;s par tous les professionnels, les impay&#233;s et retards de paiement peuvent mettre les entreprises dans de graves difficult&#233;s. Comment les &#233;viter et savoir les g&#233;rer ? Voici quelques pistes.</p> <h2>Professionnaliser sa d&#233;marche commerciale</h2> <p>Le premier moyen pour &#233;viter d'avoir &#224; subir des impay&#233;s de la part de clients est d'avoir une d&#233;marche claire et professionnelle vis-&#224;-vis de ces derniers, c'est-&#224;-dire de nature &#224; les responsabiliser par rapport &#224; leurs engagements et aux cons&#233;quences de leur non-respect. <br />Dans ce cadre, l'entrepreneur doit syst&#233;matiquement fournir un devis &#224; ses clients, dans lequel il pr&#233;cise, outre la nature et le prix de ses prestations, les d&#233;lais et les moyens de r&#232;glement de celles-ci. Il doit de plus communiquer, avec son devis, ses conditions g&#233;n&#233;rales de vente (CGV) dans lesquelles sont indiqu&#233;es ses modalit&#233;s en mati&#232;re de retard et non-paiement (application de p&#233;nalit&#233;s de retard, frais de recouvrement...). Le professionnel doit s'assurer de r&#233;cup&#233;rer lesdits documents sign&#233;s du client. Les m&#234;mes r&#232;gles valent &#233;galement pour la passation de contrats.<br />Outre la signature d'un devis ou d'un contrat entre professionnel et client, il n'est pas anodin de devoir prendre des pr&#233;cautions suppl&#233;mentaires. C'est pour cela que bon nombre d'entreprises n'h&#233;sitent pas &#224; demander un ou plusieurs acomptes pour d&#233;marrer ou poursuivre la r&#233;alisation de leurs prestations. Leur montant reste variable (30, 50 voire 100%) et d&#233;pend pour beaucoup du secteur d'activit&#233;, et du pouvoir de n&#233;gociation du client et de sa fid&#233;lit&#233;.<br />Dans le cas d'un nouveau client, rien n'emp&#234;che l'entrepreneur de se renseigner sur celui-ci au pr&#233;alable pour &#233;viter d'entrer en affaire avec un mauvais payeur.</p> <h2>Anticiper sa tr&#233;sorerie</h2> <p>Dans la r&#233;alit&#233; des faits, selon le domaine d'activit&#233; de l'entreprise et de la concurrence qui y r&#232;gne, il est parfois difficile d'imposer ses r&#232;gles aux clients. De plus, m&#234;me devis et CVG sign&#233;s, rien ne garantit que ceux-ci tiendront leurs engagements financiers. <br />Il demeure du r&#244;le de l'entrepreneur d'anticiper, dans des marges raisonnables et au plus juste, les retards de paiements et les impay&#233;s, sans n&#233;gliger d'estimer le co&#251;t et le temps n&#233;cessaires pour les recouvrir. De la m&#234;me fa&#231;on que le professionnel planifie sa tr&#233;sorerie selon les p&#233;riodes de pics d'activit&#233;s ou le paiement de ses charges, il doit y int&#233;grer ces questions de r&#232;glements clients. Cette notion reste une &#233;vidence pour pouvoir continuer, malgr&#233; ces difficult&#233;s, &#224; faire fonctionner son entreprise.</p> <h2>Agir face aux impay&#233;s</h2> <p>Une fois les retards de paiement constat&#233;s, le professionnel doit alors user de tout un arsenal de m&#233;thodes pour recouvrer son d&#251; plus ou moins rapidement. Si certains de ces d&#233;fauts de r&#232;glement proviennent d'un simple oubli, ils sont le plus souvent intentionnels, soit car le client est de mauvaise foi ou connait de r&#233;elles difficult&#233;s financi&#232;res, soit qu'il attend lui-m&#234;me un paiement pour pouvoir payer ses fournisseurs.<br />Le moyen le plus couramment utilis&#233; consiste &#224; op&#233;rer des relances par courrier et par t&#233;l&#233;phone pour rappeler ses engagements au client et avoir, &#224; d&#233;faut de paiement dans les d&#233;lais, &#224; demander une vision sur la date prochaine de r&#233;gularisation. Dans les premiers temps, celles-ci associent fermet&#233; et courtoisie pour ne pas nuire &#224; une relation commerciale p&#233;renne. Sans issue positive, elles peuvent s'av&#233;rer plus officielles.<br />De plus en plus d'entrepreneurs ont recours &#224; des soci&#233;t&#233;s sp&#233;cialis&#233;es dans la relance clients pour s'occuper de cette t&#226;che fastidieuse et d&#233;licate. Leur effet est g&#233;n&#233;ralement probant, celles-ci n'h&#233;sitant pas &#224; r&#233;affirmer avec solennit&#233;&#160; les r&#232;gles qui s'imposent en cas de non-paiements de factures.<br />Si cette solution &#233;choue, le professionnel doit passer la facture en proc&#233;dure de contentieux, qui si elle n'aboutit pas conduit l'entreprise &#224; s'asseoir sur son argent ou &#224; intenter une action en justice qui pourra s'av&#233;rer tout aussi co&#251;teuse selon les sommes concern&#233;es.</p> </div> </div> </div> </div> </div> <div style="display: none;"></div> </div> </div> </div> </div> </div> </div></div> <!-- /.section, /#content --> </div></div> <!-- /#main, /#main-wrapper --> <div id="footer"><div class="section"> </div></div> <!-- /.section, /#footer --> </div></div> <!-- /#page, /#page-wrapper -->