Le référencement naturel – ou Search Engine Optimisation (SEO) –, c’est la capacité d’un site à exister dans les résultats d’une recherche sans avoir à payer. Le contraire du référencement payant qui, lui, se base sur l’achat de mots ou d’expressions pour figurer en bonne position lors de recherches sur internet.

Pour bien comprendre, commençons par le début.

Lorsqu’un internaute recherche quelque chose sur internet, il utilise le moteur de recherche de son navigateur. Dans 91,24% des cas , il s’agit de celui de Google.

Ce dernier possède une infinité de robots – appelés « googlebots » – qui passent leur temps à parcourir le web pour alimenter et mettre à jour une base de données contenant l'adresse de chaque page trouvée (comme https://pro.orange.fr/actualites/ par exemple), son contenu (titre, texte, noms des images, textes des images, etc.) et la liste des liens allant de cette page vers d'autres pages.

L’ensemble de ces pages est ensuite stocké dans des milliers de serveurs disséminés à travers le monde. Une fois la requête de l’internaute renseignée, Google y recherche les pages qu’il juge les plus pertinentes puis les affiche dans sa fameuse page de résultats.

Plus de 200 facteurs sont pris en compte pour calculer la pertinence d'une page.

Schématiquement, pour que votre site apparaisse dans les résultats, il faudrait donc qu’il prenne en compte l’ensemble de ces facteurs. Difficile, d’autant plus que ces facteurs changent régulièrement.

Toutefois, certains d’entre eux restent toujours aussi déterminants. En voici 5.

1 - Un contenu de qualité

Privilégiez toujours la qualité à la quantité. Plus vos publications seront intéressantes, plus Google les jugera « dignes » d’être correctement référencées.

2 - Des mots-clés choisis avec soin

La question que vous devez toujours vous poser lors de la rédaction d’un contenu ? « Quelles sont les expressions que les internautes seront susceptibles de taper pour me trouver ? ».

Une fois ces mots-clés identifiés, répartissez-les au sein de votre texte avant de le publier.

3 - Un site structuré

Google, comme les autres moteurs de recherche (Yahoo!, Bing, etc.), privilégie les sites bien structurés.

Concrètement, plus le contenu de vos pages sera accessible (c’est à dire classé par thématiques avec des catégories, des sous-catégories, etc.), plus vous aurez de chances d'être bien référencé.

4 - Des mises à jour régulières

Plus un site sera actif – mis à jour régulièrement si vous préférez –, plus les bots y effectueront des passages. Et plus ils y effectueront des passages, plus il sera bien référencé.

5 - Des contenus originaux

Le duplicate content – ou contenu dupliqué en français – est une pratique qui, si elle est détectée par Google, risque de vous couter très cher. Au mieux, le géant américain relèguera vos pages au fin fond de ses résultats. Au pire, il les supprimera.