Pas un jour sans que les médias ne parlent de « transition énergétique », deux mots qui désignent la transformation du système énergétique français. Concrètement, la transition énergétique vise à préparer l’après pétrole et à instaurer un modèle énergétique robuste et durable face aux enjeux d’approvisionnement en énergie, à l’évolution des prix, à l’épuisement des ressources et aux impératifs de la protection de l’environnement.

Pour y parvenir, la France s’est engagée à atteindre différents objectifs dans une loi promulguée en 2015 : la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV).

Pour faire simple, elle impose différentes mesures destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre, la consommation des énergies fossiles (charbon, gaz naturel, pétrole) ou encore les déchets mis en décharge. Elle encourage également les entreprises, quelle que soit leur taille, à produire autrement en préservant l’environnement.

Mais vous, en tant que qu’artisan, quelles actions pouvez-vous mettre en place pour accélérer votre propre transition énergétique ?

Transition énergétique : différentes possibilités

La transition énergétique, c’est avant tout un moyen de préserver les ressources naturelles, de plus en plus limitées, et, plus généralement, de protéger notre planète.

Des gestes simples peuvent vous y aider comme, par exemple, améliorer votre politique RSE (on vous explique comment faire dans cet article), réduire l’empreinte écologique de vos équipements informatiques (pour en savoir plus, rendez-vous ici) et/ou de votre navigation sur internet (c’est par là que ça se passe), ou encore gérer votre activité de manière plus écoresponsable.

Un diagnostic individuel gratuit pour vous aider à monter un plan d’actions

Autre possibilité, demander un diagnostic individuel gratuit qui mesurera votre maturité écologique dont découlera un plan d’actions concret afin d’identifier et engager des actions concrètes et utiles : faire des économies, réduire votre empreinte environnementale, valoriser votre démarche environnementale par l'obtention d'un label, identifier et sélectionner une solution d'investissement, d'étude ou de formation et être assisté dans le montage d'une demande de financement…

Axe prioritaire du Plan de relance, la transition énergétique des TPE s’est vu allouer une enveloppe de 15 millions d’euros destinée à réaliser 35 000 diagnostics et 10 000 actions d’accompagnement dans le cadre de ce dispositif exceptionnel.

Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA).

Enfin, sachez que si la transition énergétique, en plus de réduire drastiquement l’impact environnemental de notre société, elle favorisera aussi une croissance économique durable : selon une étude de WWF France et du Cabinet d’audit EY, elle pourrait être à l’origine de la création de 1,8 million  de postes d’ici 2030.